Sommaire
Senior Actu

Les nouvelles demandes des patients pour avoir un beau sourire

Le sourire est, avec le regard, un des éléments d’expression émotionnel du visage que l’on remarque en premier. Il participe à conférer une personnalité. Il est le reflet d’une bonne image de soi, attrayante, combative et positive… Ce sourire s’absente parfois, à regret, pour cacher des dents détériorées, manquantes ou peu esthétiques, responsables de complexes, de gêne, d’un mal être, d’une rupture sociale. Les solutions du chirurgien-dentiste.


Redonner le sourire : les recettes du chirurgien-dentiste
Une forme de visage, un caractère, une psychologie, des muscles, des articulations, un grain de peau, des dents… autant de facteurs à prendre en compte pour le chirurgien-dentiste appelé à redonner le sourire en soignant les dents. En effet, le traitement des dents, de leur couleur, de leur forme permet de retrouver, de reconstruire le sourire, voire de le changer.

Un sourire harmonieux nécessite la prise en compte d’un certain nombre d’éléments indispensables au niveau dentaire (taille des dents, symétrie, équilibre, orientation des dents entre elles, couleur…) et au niveau des tissus mous (gencives saines, hauteur des gencives, couleur de gencives, présence des papilles interdentaires).

Différents critères faciaux sont également à intégrer pour restaurer des dents ou concevoir des prothèses.

Par exemple :

- La ligne interpupillaire qui doit être perpendiculaire à la ligne médiane du visage
- Les lèvres qui sont un élément majeur du sourire en dessinant le contour
- Le plan d’occlusion (de fermeture des dents au contact entre les dents maxillaires et mandibulaires) qui doit être parallèle à la ligne bi-pupillaire

Les critères esthétiques d’un visage et sourire presque parfaits

Niveau horizontal

- La largeur du visage doit être équivalente à environ 5 « yeux»
- La distance entre les sourcils et le menton doit être égale à la largeur du visage

Niveau vertical

- Le visage est divisé en 3 parties égales : du front à la ligne de sourcils, de la ligne de sourcils à la base du nez et de la base du nez à la base du menton
- Le visage est divisé en 2 parties, les yeux en étant le centre
- La partie basse du visage, de la base du nez au menton est divisée en 2 parties

Les dents doivent, pour respecter l’harmonie d’un visage, être en corrélation avec la forme de celui-ci. Pour un visage triangulaire par exemple, une implantation dentaire en forme de triangle inversé est recommandée, une implantation carrée pour un visage carré… L’objectif d’un soin en dentisterie esthétique est de faire en sorte que les dents, les tissus, les muscles, les structures osseuses et les articulations fonctionnent en harmonie afin de former un sourire gracieux.

Les méthodes de restauration du sourire

La règle d’or

Le sourire parfait n’existe pas. Chaque pays a ses propres critères de beauté. Par exemple aux USA les incisives sont un peu plus inclinées en avant. Alors pas de règle d’or spécifique pour chaque dent mais certains critères esthétiques à respecter :

- La longueur de l’incisive centrale détermine la longueur des autres dents
- Le bord libre des dents supérieures doit suivre la ligne de courbure de la lèvre inférieure
- Les proportions doivent être calculées d’une dent à l’autre...

Les moyens

On répare, on restaure avec des facettes, des composites. On crée avec les implants, les prothèses. 17 muscles entrent en jeu pour sourire dont les fameux zygomates. Pour sourire, 17 muscles travaillent simultanément. Ce sont les muscles zygomatiques majeurs et mineurs qui sont activés pendant que le muscle risorius, qui abaisse le coin des lèvres, est inhibé.

Les femmes plus souriantes que les hommes !

Oui mais ce n’est pas seulement une question de caractère!Les femmes découvrent plus leurs dents quand elles sourient que les hommes car leurs muscles sont moins denses. Leurs zygomatiques sont ainsi plus libres. En vieillissant, les muscles deviennent plus rigides et le sourire plus retenu.

Le sourire, cela s’apprend

Après avoir freiné son sourire pour des raisons de mauvaise santé bucco-dentaire, des exercices de réapprentissage du sourire sont conseillés. Ces exercices vont rapidement permettre aux patients de retrouver l’art du sourire et par conséquent améliorer leur estime de soi. Il est conseillé que l’équipe soignante connaissent ces exercices afin de les montrer et les expliquer au patient.

Mode d’emploi

Deux minutes par jour devant son miroir pendant 1 mois et le sourire s’affiche. On redynamise les muscles de la façon suivante : sourire légèrement 10 secondes puis moyennement 10 secondes et enfin largement 10 secondes et on recommence durant 2 minutes. Les résultats sont visibles rapidement

Les nouvelles demandes

Le public est de mieux en mieux informé sur ce qui se fait en dentisterie et de plus en plus exigeant sur l’esthétique de son sourire. Après la blancheur des dents, le public porte son regard sur l’esthétique du rose. C’est un fait nouveau, les gencives font l’objet d’une attention accrue. Il est vrai que pour avoir un beau sourire, la gencive ne devrait se montrer que sur 1 mm. On règle donc aujourd’hui l’excès de gencive par des gingivectomies (on coupe la gencive) et au besoin, assorties d’ostéotomies (réduction de l’os)

Pour aimer son nouveau sourire, le conseil du Dr. Zyman : demander une maquette esthétique Lorsqu’il est nécessaire de modifier plusieurs dents pour retrouver un beau sourire, il n’était pas possible jusqu’à présent d’avoir une vision du résultat. Aujourd’hui, grâce au composite, des maquettes esthétiques peuvent être conçues permettant d’essayer et de visualiser ce que sera le résultat final. Le prix de la maquette faisant partie du plan de traitement, cette solution est idéale pour valider des soins en toute connaissance de cause.


Publié le Vendredi 29 Juin 2012 dans la rubrique Bien-être | Lu 2556 fois