Sommaire
Senior Actu

Les mamies nounous : le boom de la rentrée

Lorsqu’on croise dans la rue une retraitée tenant par la main un enfant, on s’imagine immédiatement qu’il s’agit de la grand-mère et de son petit-fils… Mais pas forcément ! En effet, depuis quelques années, on assiste au boom des mamies nounous. Seniors, elles sont encore en pleine forme et souhaitent continuer à travailler pour se sentir utiles et valorisées, pour occuper une partie de leur temps libre et bien sûr, pour obtenir un complément de revenu grâce au cumul emploi-retraite.


Qui mieux qu’une mamie est à même de s’occuper des enfants ? Sorties d’école, mercredis ou vacances scolaires n’ont aucun secret pour elles qui ont déjà connu cela avec leurs propres enfants et savent parfaitement comment réagir à toutes les situations.

D’une manière générale, disponibles et fiables, les mamies nounous apportent leur expérience, leur sérieux et leur efficacité afin d’entretenir un vrai dialogue avec les parents et créer un rapport privilégié avec les enfants.

Expertes dans les animations, les jeux, la cuisine (notamment les gâteaux), les dessins, le bricolage..., elles accompagnent les enfants dans leur créativité et leur imagination tout en travaillant leur coordination, leur dextérité et leur capacité d'organisation ; et cela de manière ludique.

Comme le souligne Pierre Brédar, directeur marketing & communication du Groupe O2* : « dans un domaine comme la garde d’enfants, les « mamies nounous » sont particulièrement appréciées ; non seulement elles possèdent de l’expérience, mais ont souvent elles-mêmes été mères de famille. Parfait pour les enfants, rassurant pour les parents ! En définitive, il y a une vraie valeur ajoutée pour nos clients ».

Ces profils commencent d’autant plus à être très recherchés par les parents car les seniors sont disponibles, fiables et ils apportent sécurité et rigueur aux enfants, ce qui rassure les parents. Pour les jeunes seniors, cet emploi leur permet d’occuper une partie de leur temps libre, de continuer à se sentir utiles et de compléter leurs fins de mois grâce au cumul emploi-retraite.

Témoignages :

Les mamies nounous : le boom de la rentrée
A 65 ans, Arlette, grand-mère de quatre petits-enfants, ne se voyait pas arrêter de travailler. Quand, à 60 ans, cette ancienne responsable de maison de retraite a réfléchi à son avenir : « Avec 110 trimestres, ma pension n’était que de 500 euros. La décision de retravailler s’est donc imposée. » Arlette a poussé la porte d’une agence spécialisée située au Mans en février 2010. Depuis, elle travaille dix huit heures par semaine. « Le mardi et le jeudi, je vais chercher à l’école une petite fille de quatre ans. Le mercredi, je garde trois enfants. Au début, ils m’auraient bien enfermée dans le placard mais maintenant, ils voudraient que je dorme chez eux ! » Cette activité lui rapporte plus de 700 euros par mois.

A 61 ans, Marie-Hélène, grand-mère de quatre petits-enfants, garde deux enfants, 9 heures par semaine. Ancienne mère au foyer, Marie-Hélène a repris ses études à 40 ans et a exercé pendant 12 ans la profession d’animatrice de gymnastique. Mais ayant été affectée par une maladie professionnelle, Marie-Hélène a été contrainte d’arrêter. « Il me restait quelques années pour bénéficier de ma retraite à taux plein, j’étais donc obligée de retravailler. » Depuis un an et demi, Marie-Hélène travaille donc pour une agence de Nantes. « J’aime mon métier, il a une véritable importance pour l’équilibre des enfants. »

*société spécialisée dans les services à domicile, et notamment dans les mamies nounous

En savoir plus sur le site 02 mamie-nounou


Publié le Jeudi 15 Septembre 2011 dans la rubrique Emploi | Lu 3798 fois