Sommaire
Senior Actu

Les laboratoires Pfizer travaillent sur une pilule « de jouvence » pour les seniors

Un médicament expérimental développé par les laboratoires Pfizer, qui vient d’être présenté lors du 6ème Congrès international de neuroendocrinologie qui s’est tenu la semaine dernière à Pittsburgh aux Etats-Unis, permet aux personnes âgées de « rajeunir » en relançant le développement de leur croissance musculaire.


Alors que les Etats-Unis compteront plus de 40 millions de personnes âgées de 60 ans et plus d’ici 2010 et que malheureusement, toutes ne seront pas en bonne santé, les laboratoires pharmaceutiques travaillent sur des médicaments destinés à ralentir, voire inverser, les effets du vieillissement, indique une récente dépêche de Reuters.

Compte tenu de l’avancée en âge de la plupart des pays dans le monde, et en parallèle, de la croissance programmée du marché des seniors dans les années à venir, on comprend que les grands noms de la recherche s’intéressent de très près au lancement d’une pilule qui pourrait permettre aux personnes âgées de ralentir le processus du vieillissement.

Et dans ce domaine, il semblerait bien que les laboratoires Pfizer (déjà à l’origine du Viagra) ait découvert une piste intéressante. En effet, les scientifiques travaillent actuellement sur une molécule qui stimulerait l’hormone de croissance, la Capromorelin. .../...
Les laboratoires Pfizer travaillent sur une pilule « de jouvence » pour les seniors

Ainsi, une étude réalisée par l’équipe du Dr George Merriam de l’Université de Washington, sur 395 hommes et femmes âgés de 65 à 84 ans, montre qu’en moyenne, les patients traités avec la Capromorelin ont repris 1.4 kg de masse musculaire en l’espace de six mois. Toutes ces personnes, précisent les chercheurs, étaient fragiles d’une manière ou d’une autre (difficulté de préhension de certains objets, déplacements réduits, etc.).

Les scientifiques ont également constaté que ces seniors avait amélioré le déplacement en ligne droite (ce qui illustrerait une amélioration de l’équilibre, de la force physique et de la coordination des mouvements). « Au bout d’un an, les personnes ayant participé à cette expérience parvenaient plus facilement à monter les escaliers » précise le Dr Merriam.

La Capromorelin stimule le développement de l’hormone de croissance, celle-là même qui favorise l’augmentation de la masse musculaire chez les adolescents. Selon le Dr Merriam, « les médicaments de ce type peuvent améliorer la condition physique des personnes âgées, et donc aider à leur maintien à domicile en toute indépendance ». Cela pourrait même éviter « l’engorgement des maisons de retraite » ajoute-t-il.

Pourtant, souligne-t-il encore, « il ne sera pas facile de mettre en place en médicament contre le vieillissement dans la mesure ou la Food and Drug Administration (FDA), ne considère pas le vieillissement comme une maladie ».

Les laboratoires Merck travailleraient également sur un médicament similaire à celui de Pfizer. En attendant la pilule miracle, faites du sport et manger sainement…


Publié le Mardi 27 Juin 2006 dans la rubrique Santé | Lu 3549 fois