Sommaire
Senior Actu

Les gestes qui sauvent : grande cause nationale 2016

Mobiliser et fédérer les citoyens, voici l’objectif ambitieux, de la nouvelle campagne de sensibilisation conçue pour diffuser le plus largement possible des messages de prévention afin « d’adopter les comportements qui sauvent » et inciter à se former aux « gestes qui sauvent ». Faire de cette campagne, une grande mobilisation citoyenne, voilà tout l’enjeu du collectif pour toucher l’ensemble de la population par-delà les clivages et les convictions.


Les gestes qui sauvent : grande cause nationale 2016
En mai 2016, les Sapeurs-pompiers de France, la Croix-Rouge française et la Protection Civile, trois acteurs associatifs majeurs de la prévention des risques et de l’action de secours, se sont vus décerner par le Premier ministre le label « Grande cause nationale » pour leur projet collectif : « Adoptons les comportements qui sauvent ».
 
L’objectif de cette démarche commune était de mettre l’accent à la fois sur les comportements préventifs et sur les gestes de premiers secours. Renforcée par l’expression impérative « Informez-vous, formez-vous », la signature « Adoptons les comportements qui sauvent » est une interpellation adressée aux citoyens. Cette Grande cause nationale est un tremplin pour généraliser la sensibilisation aux gestes et comportements qui sauvent mais aussi développer une véritable culture de sécurité civile.
 
Le citoyen premier maillon de la chaîne de secours
Face à un contexte où les douloureux évènements tels que les attentats mais aussi les violents orages, inondations et feux de forêts, frappent régulièrement, de nombreux citoyens ont exprimé le besoin d’être formés aux comportements qui sauvent.
 
Témoin en situation de crise ou d’accident, le citoyen est le premier à déclencher l’alerte jusqu’à l’arrivée des secours (délai moyen de 12 minutes). Tous, à notre niveau, nous pouvons nous engager et adopter des comportements solidaires et responsables. Premiers maillons de la chaîne de secours, les citoyens doivent et peuvent devenir acteurs de leur propre sécurité. L’objectif de cette Grande cause nationale 2016 vise justement à permettre à chaque citoyen de savoir anticiper, réagir à bon escient et connaître les comportements pour se protéger ou les gestes pour sauver.

​Comment repérer un arrêt cardiaque ?

- Vous êtes victime : vous avez ressenti une douleur dans la poitrine, à plusieurs reprises, et ces douleurs cessent au repos : ce sont des signes d’alerte de l’arrêt cardiaque. Il ne faut jamais négliger une douleur dans la poitrine !
- Vous êtes témoin : une personne victime d’un arrêt cardiaque perd connaissance et ne respire pas (aucun mouvement de la poitrine n’est visible, aucun bruit ou souffle n’est perçu) ou alors présente une respiration anormale (mouvements respiratoires lents, inefficaces et bruyants)
 
Comment réagir ?
- Si vous ressentez une douleur dans la poitrine, suite à un effort ou non, il faut : se mettre au repos, appeler un médecin pour avoir un avis médical, ou prévenir les secours en composant le 18 ou le 112
- Si vous êtes témoin d’un arrêt cardiaque : appelez immédiatement les secours en composant le 18 ou le 112. Pratiquez un massage cardiaque sur la victime pour maintenir l’irrigation de son cerveau en oxygène, jusqu’à l’arrivée des secours. Utilisez un défibrillateur dès que possible : il vous guide par des ordres simples qui peuvent être exécutés même par un enfant.

Résolument moderne, cette campagne de communication se déploie sur tous les canaux de communication (TV, radio, affichage, presse et web) avec l’objectif affiché de fédérer par le biais de son porte-parole cartoon : Raymond. Prénom un brin décalé mais pour autant très « humain » et commun, Raymond fait écho à toutes les générations. Personnage à l’allure sympathique, Raymond est un être intemporel qui permet de traiter de situations très graves (hémorragie, arrêt cardiaque, etc.) sans effet anxiogène.
 
La tonalité de la campagne se veut volontairement dédramatisante, décalée mais aussi responsabilisante. Certes, Raymond est un personnage fictif, mais toutes les situations de risques auxquelles il est confronté, peuvent se produire dans la réalité. Le spectateur s’interroge alors sur sa propre réaction. Et vous, face à ces scènes de catastrophes, malaises ou accidents, que feriez-vous ? Sauriez-vous comment réagir ?
 
Chaque jour, les risques qui nous entourent sont nombreux. Des risques du quotidien : malaise chute, coupure, brûlure, étouffement, arrêt cardiaque, etc. ; et des risques plus exceptionnels : tempête, inondation, attentat, etc. Dans cette perspective, le site web www.comportementsquisauvent.fr sera enrichi au fil de l’eau de conseils et d’informations de prévention et de formation sur les comportements et les gestes qui sauvent.
 
Connaître les bons comportements peut sauver des vies. Et pourtant, nous ne sommes pas encore assez au fait de ces bons réflexes : voici, tout l’enjeu de la Grande cause nationale ! Et vous, connaissez-vous les gestes et comportements à adopter en cas d’arrêt cardiaque, d’incendie domestique ou d’hémorragie ?


Publié le Jeudi 15 Septembre 2016 dans la rubrique Santé | Lu 1266 fois