Sommaire
Senior Actu

Les frais pris en charge pour une assurance pour chien ?

Les frais de santé d’un chien pèsent lourd dans le budget d’un ménage. Pour veiller à ce que son fidèle compagnon soit régulièrement suivi sans pour autant asphyxier votre budget, la meilleure solution est donc de l’assurer auprès d’une mutuelle santé pour animaux de compagnie. Celle-ci rembourse partiellement ou totalement les dépenses engagées par le maître de l’animal, en fonction de la formule choisie. Reste à savoir quels sont plus précisément les frais pris en charge et jusqu’à quelle limite.


Rôle d’une assurance pour chien
L’assurance pour chien a pour mission de rembourser tout ou partie des frais de santé engagés par le propriétaire de l’animal. Les tarifs étant librement fixés par les professionnels de santé animalière, ils peuvent être extrêmement élevés.
 
Le risque est que le propriétaire d’un chien non assuré hésite à consulter un vétérinaire lorsque l’animal ne semble pas en très grande forme, ou ne serait-ce que pour le faire vacciner. C’est une attitude courante quand on souhaite limiter les dépenses.
 
Or, l’état de santé du chien peut très vite s’aggraver en l’absence d’un traitement. Souscrire un contrat d’assurance pour son animal permet donc au maître de faire soigner son chien sans attendre une aggravation des symptômes. C’est tout aussi indispensable pour lui éviter nombre de maladies.
 
Assurance chien : les différents niveaux de remboursement
Comme le rappel le site toutoupourlechien, le principe de fonctionnement d’une assurance pour chien est identique à celui d’une complémentaire destinée aux humains. Après avoir souscrit un contrat, le maître de l’animal doit s’acquitter de la prime d’assurance, soit annuellement, soit mensuellement. Il peut ensuite être remboursé, au moins partiellement, des dépenses de santé engagées.
 
Le niveau de remboursement dépend de la formule choisie. Plus celle-ci est complète, plus ce niveau de remboursement est élevé. Bien entendu, le montant de la cotisation est proportionnel au niveau de prise en charge. A titre d’exemple, pour une quinzaine d’euros de prime mensuelle, le plafond de remboursement annuel des frais de prévention est généralement de 1 000 à 1 200 €.
 
Au moment de choisir une assurance pour son chien, le propriétaire de l’animal doit comparer les offres des différentes mutuelles pour animaux, chacune proposant plusieurs types de contrats. Une formule basique garantit une moindre couverture alors qu’une formule haut de gamme garantit une prise en charge bien plus élevée, toujours bien sûr dans la limite des plafonds annuels précisés aux conditions générales.
 
Il faut cependant savoir que certaines maladies ne bénéficient d’aucune prise en charge, et ce quel que soit le contrat choisi. C’est par exemple le cas des maladies héréditaires. Les compagnies d’assurance ont pour obligation de préciser toutes les exclusions dans les conditions générales.
 
Coup de projecteur sur les frais pris en charge
Avant de souscrire un contrat d’assurance pour son chien, il est indispensable de comparer les grilles de remboursement des mutuelles spécialisées. Chaque grille fait apparaître deux catégories de soins bien distinctes, à savoir :
• Les soins courants pour maladie ou accident : cela inclut les consultations, les urgences, les médicaments, les prélèvements sanguins, la radiographie, les interventions chirurgicales. Tout contrat précise à quel pourcentage ces soins courants sont remboursés, soit entre 50 et 100%.
• Les soins de prévention : ce sont par exemple les bilans de santé, les vaccins, les séances de détartrage, la stérilisation/castration, les vermifuges. Les compagnies d’assurance pour chien remboursent généralement ces soins de prévention sous forme de forfait. Un forfait annuel se situe dans la grande majorité des cas entre 50 et 150 €.
 
Il faut toutefois noter qu’une formule minimum n’applique pas nécessairement un forfait annuel pour les soins de prévention. Dans ce cas, ceux-ci restent entièrement à la charge du propriétaire du chien. Pour quelques euros de plus par mois, il s’avère souvent bien plus intéressant de choisir une formule légèrement supérieure car elle permet au maître de percevoir un remboursement au moins partiel pour cette catégorie de soins. Force est de constater que la réflexion s’impose avant de souscrire, les frais de santé d’un chien pouvant vite s’avérer très élevés.
 
Que coûte la santé d’un chien ?
Souscrire un contrat d’assurance santé pour son chien revient à mettre son animal en sécurité. Son propriétaire étant remboursé, au moins en partie, des dépenses engagées, le chien peut être régulièrement suivi par un vétérinaire ou être soigné au moindre problème de santé. Les chiens assurés vivent mieux et leur vieillesse s’écoule beaucoup plus sereinement.
 
Les exemples suivants permettent de se rendre compte que prendre soin de son animal de compagnie coûte cher s’il n’est pas assuré.
• Consultation chez un vétérinaire : à partir de 30 €
• Consultation chez un vétérinaire comportementaliste : 90 €
• Consultation en urgence dimanche, jour férié, horaires de nuit : 78 €
• Identification du chien par pose d’une puce électronique (transpondeur) : 70 €
• Détartrage : 80 €
• Stérilisation/castration : femelle entre 220 et 300 €, mâle 150 €
• Intervention chirurgicale : entre 500 et 1 500 € selon la complexité de l’acte
• Euthanasie : 60 €
 
Il s’agit des prix moyens. Certains professionnels appliquent une tarification beaucoup plus élevée. Pour faire face à toutes ces dépenses dont la majorité est inévitable tout au long de la vie de l’animal, il n’y a d’autre solution que de choisir la meilleure couverture qui soit. Opter pour une formule complète qui garantit un remboursement à 100% -dans la limite du plafond annuel-, le maître du chien peut protéger la santé de son chien sans consacrer un budget conséquent aux actes vétérinaires et de chirurgie.
 
Il est vivement conseillé de souscrire un contrat auprès d’une mutuelle santé pour animaux de compagnie lorsque le chien est encore jeune afin qu’il soit pris en charge dès que possible. Les compagnies d’assurance santé animaux assurent les chiens dès l’âge de 2 ou 3 mois, y compris ceux appartenant à des races un peu particulières comme les chiens de chasse, les chiens dangereux de catégorie 1 (chiens d’attaque) et ceux de catégorie 2 (chiens de garde, chiens de défense).
 
Certes, toutes les mutuelles animalières n’assurent pas les chiens dangereux. Il est donc nécessaire de demander toute précision utile avant de s’engager.


Publié le Vendredi 28 Juillet 2017 dans la rubrique Finances | Lu 1003 fois