Sommaire
Senior Actu

Les fleurs de la fraternité : des fleurs contre l’isolement des seniors

Vendredi 1er octobre 2010, Journée internationale des personnes âgées*, les petits frères des Pauvres se mobilisent une nouvelle fois avec « Les fleurs de la fraternité ». Le concept : offrir une fleur pour entrer en relation avec une personne âgée souffrant de solitude ou de pauvreté.


En 2009, près de mille bénévoles des petits frères des Pauvres ont investi les places et les marchés des quatre coins de France pour la première édition des « fleurs de la fraternité».

Le 1er octobre prochain, dans plus de 80 villes (Nantes, Toulouse, Montpellier, Marseille, Lyon, Grenoble, Metz, Nancy, Lille, Paris…), les équipes se mobiliseront de nouveau pour la Journée internationale des personnes âgées, organisée sous l’égide des Nations‐Unies.

Ce jour-là, les bénévoles distribueront gratuitement des fleurs à toutes les personnes qui s’engageront à leur tour à les offrir à une personne âgée souffrant de solitude ou de pauvreté. Une jolie occasion de partager un peu de temps avec les plus démunis. « Les gens à qui j’ai pu remettre des fleurs semblaient à la fois surpris par cette démarche et y adhéraient de suite cherchant à haute voix à qui ils pourraient offrir la rose... » s’enthousiasme Michel, bénévole qui a participé à la distribution à Paris.

Ainsi, lors de l’édition 2009, plus de 30.000 roses ont été distribuées sur les marchés, rues, places, gares… afin de sensibiliser le grand public. En Europe et dans le monde, des initiatives semblables ont également été menées en Irlande, en Espagne, en Pologne, au Canada et aux Etats‐Unis par les associations locales des petits frères des Pauvres. Un succès encourageant, qui place l’édition 2010 sous les meilleurs auspices.

Pauvreté et isolement, sortir de l’engrenage infernal

Les « fleurs de la fraternité » visent à rappeler au plus grand nombre les missions des petits frères des Pauvres. Accompagner en priorité ceux qui souffrent d’isolement et qui ont de faibles ressources, c’est ce qui animent les 8.500 bénévoles et les 510 salariés oeuvrant chaque jour un peu partout en France.

En effet, les aînés qui souffrent de solitude, de précarité ou de perte de mobilité et d’autonomie sont de plus en plus mises à l’écart. Elles deviennent « invisibles », se replient sur elles‐mêmes, perdent accès à leurs droits, à la parole et finalement perdent aussi leur dignité et leur citoyenneté.

Cette « pauvreté relationnelle » s’accompagne malheureusement le plus souvent d’une dégradation des conditions de vie : baisse du pouvoir d’achat, mal logement, difficile accès aux soins... « Nos équipes nous font part de situations de plus en plus complexes et alarmantes » précise Jean‐François Serres, secrétaire général des petits frères des Pauvres.

À travers tout leur réseau, les petits frères des Pauvres se mobilisent donc pour alerter l’opinion publique et relayer la parole des personnes accompagnées. En 2009 ce sont plus de 30 000 personnes qui ont été aidées par
les petits frères des Pauvres.

Pour devenir bénévole : numéro Indigo 0 825 833 822 (0.15 euros TTC la minute)
www.lesfleursdelafraternite.org
Les fleurs de la fraternité : des fleurs contre l’isolement des seniors


Publié le Mardi 31 Août 2010 dans la rubrique Social | Lu 1887 fois