Sommaire

Les éditions de la Loupe : pour continuer à lire malgré les problèmes de vue

Pour de nombreux ainés, la lecture est un véritable plaisir… Oui mais voilà, avec l’âge, on voit moins bien et parfois, lire un livre imprimé en petits caractères peut s’avérer fastidieux, difficile et fatigant. C’est la raison pour laquelle, depuis plus de dix ans, des éditeurs proposent leurs ouvrages écrits en « gros caractères ».


Il existe sur le marché du livre, un marché de « niche ». Celui des ouvrages imprimés en « gros caractères » qui permettent aux personnes âgées -ou pas d’ailleurs- ayant des problèmes de vue, de continuer à lire leurs romans préférés avec un meilleur confort de lecture.  
 
Aujourd’hui, quinze ans après leur création, les Éditions de La Loupe ont édité plus de 750 livres et proposent aujourd'hui un catalogue de plus de 500 titres pour 500.000 livres vendus, couvrant des champs très variés qui vont de la littérature contemporaine aux romans en passant par les récits, les biographies, les témoignages, les essais, les romans policiers ou les ouvrages de vie pratique (santé et bien-être). Bref, un choix vaste qui permet à tout un chacun de continuer à lire en toute tranquillité.
 
Après un rigoureux travail de sélection (dix ouvrages analysés pour un édité), l’éditeur négocie au cas par cas l'adaptation du livre au format « grands caractères ». Les Éditions de La Loupe ont ainsi des partenariats avec une quarantaine de grands éditeurs nationaux ce qui permet de proposer régulièrement de nouveaux titres.
 
Ses clients sont principalement des structures collectives type bibliothèques d’hôpitaux, maisons de retraite, médiathèques municipales ou départementales, bibliothèques pour tous. Quant à la vente aux particuliers, elle passe pour l'essentiel par internet, sur le site de l’éditeur ou via les sites marchands spécialisés. Compter une vingtaine d’euros par livre, soit juste un très léger surcout par rapport aux éditions traditionnelles. 

Publié le Mercredi 8 Novembre 2017 dans la rubrique Culture | Lu 831 fois



Commentez cette information