Sommaire
Senior Actu

Les conducteurs seniors restent plus actifs que ceux qui ne conduisent pas

Une étude intitulée « L’accès des aînés au transport » réalisée par Statistique Canada, montre que les seniors de 65 ans et plus qui ont un accès immédiat aux transports sont beaucoup plus susceptibles de demeurer actifs, c'est-à-dire de sortir de la maison ou de s’engager dans des activités tel que le bénévolat que les autres qui n’y ont pas accès.


En 2005, une très large majorité (98% des hommes de 65 à 74 ans et 95% des femmes) avait accès à une forme quelconque de transport, selon cette étude basée sur l'Enquête sociale générale sur l'emploi du temps. Même parmi les aînés les plus âgés, ceux de 85 ans et plus, environ 86 % avaient accès au transport public ou à un véhicule du ménage.

Toujours la même année, presque les trois-quarts (71%) des seniors de 65 ans et plus avaient un permis de conduire et avaient accès à une voiture. On a constaté que ces aînés, qui avaient l'accès le plus immédiat au transport, étaient deux fois moins susceptibles de demeurer chez eux toute la journée contrairement à ceux qui n'avaient ni accès aux transports en commun ni à un véhicule du ménage. Par ailleurs, cette étude indique que ceux qui conduisent une voiture étaient deux fois plus susceptibles d'avoir fait du bénévolat au cours de l'année précédente.

L'étude a également fait ressortir que les femmes âgées sont proportionnellement plus nombreuses à être désavantagées en fait de transport, et ce, particulièrement chez les femmes les plus âgées. Il en est de même des seniors se trouvant dans les tranches de revenus les plus faibles. .../...
Les conducteurs seniors restent plus actifs que ceux qui ne conduisent pas

Chez les personnes de 75 à 84 ans, une majorité (83%) des hommes ont un véhicule et un permis de conduire, contre moins de la moitié (45%) des femmes du même âge. Chez les aînés de 85 ans et plus, 66 % des hommes peuvent conduire un véhicule, contre un tiers seulement chez les femmes du même âge.

L'étude suggère que cet écart va s'amoindrir de façon considérable lorsque les femmes de la génération du baby-boom parviendront à l'âge de 65 ans au cours des prochaines années. En effet, les « baby-boomeuses » sont beaucoup plus susceptibles de conduire un véhicule.

En ce qui concerne les revenus, les seniors disposant de 20 000 dollars canadiens (environ 13.200 euros) ou moins sont les plus limités en matière de déplacements. À l'opposé, 90 % des aînés ayant des revenus de 40 000 dollars canadiens (26.4000 euros) et plus possédent un véhicule et un permis de conduire valide, ce qui facilite grandement leurs déplacements.

Les aînés des petites villes et des régions rurales sont eux aussi beaucoup plus susceptibles d'être en situation de vulnérabilité face au transport. De fait, pour eux, il est impossible de se tourner vers le transport en commun lorsque leur ménage ne possède pas de véhicule.

L'étude a aussi permis de constater que les aînés ayant un diplôme universitaire étaient les moins susceptibles de demeurer à la maison, tout comme ceux ayant un vaste réseau social.


Publié le Lundi 18 Décembre 2006 dans la rubrique Transports | Lu 3493 fois