Sommaire
Senior Actu

Les chutes de personnes âgées sont moins nombreuses et moins graves en maison de retraite

Selon une récente étude, un tiers des personnes âgées de 65 ans et plus vivant à domicile, tombent au moins une fois par an à cause de leur mobilier. Selon Gerogestion, propriétaire de plusieurs maisons de retraite en Espagne qui a fait réalisé cette enquête, les aînés trébuchent aussi dans les résidences, mais les chutes sont moins importantes compte tenu de l’adaptation des meubles et de la présence du personnel.


Ainsi, comme l’indique cette étude, il arrive bien sûr que des personnes âgées tombent dans les maisons de retraite, toutefois, les chutes seraient moins nombreuses et surtout moins graves. La présence permanente du personnel, le mobilier adapté et les installations aménagées expliqueraient ces pertes d’équilibre sans trop de gravité.

Toujours selon cette enquête, plus d’un tiers des chutes accidentelles qui se produisent dans les établissements ne causent que des contusions légères. Elles n’entraînent que très rarement des fractures.

Ces accidents concernent principalement les femmes seniors. Non seulement parce qu’elles sont plus nombreuses en maison de retraite (73% contre 27% d’hommes) du fait même qu’elles vivent en moyenne six ans de plus que leurs homologues masculins, mais aussi parce qu’elles rencontrent plus souvent des problèmes d’os, notamment à cause de l’ostéoporose. En effet, cette pathologie qui se développe principalement chez les femmes après la ménopause, fragilise les os, qui deviennent cassants et risquent de se briser à la moindre chute.

Cette étude indique enfin que les personnes les plus à risques sont les aînés âgés de 81 à 90 ans. Ces derniers représentent en effet presque les deux tiers (65%) de l’ensemble des chutes.

Pour en savoir plus sur les seniors et les chutes, lire aussi :

Rediffusion de la campagne de prévention des chutes chez les personnes âgées sur TF1
En dix ans les chutes de seniors ont augmenté de 75%
10% des personnes âgées meurt dans l’année des suites d’une fracture du col du fémur
Les chutes de personnes âgées sont moins nombreuses et moins graves en maison de retraite


Publié le Vendredi 22 Juillet 2005 dans la rubrique Maisons de retraite | Lu 6842 fois