Sommaire
Senior Actu

Les boomers favorisent la fermeté du marché immobilier australien

Selon une analyse parue récemment en Australie et réalisée par un groupe spécialisé dans les prêts immobiliers, Wizard Home Loans, les baby-boomers permettent au marché de l’immobilier de rester ferme malgré une « désertion » de certains acheteurs plus jeunes, en raison de l’augmentation des taux d’intérêts, indique un récent article de l'agence AAP.


Selon les données de cette société, le nombre d’Australiens âgés de plus de 55 ans prévoyant d’investir dans un bien immobilier a grimpé de plus d’un tiers (37%) entre décembre 2004 et mars 2005, passant de 79.000 à 108.000 personnes.

Pour Mark Bouris directeur de Wizard, cette tendance indique que les baby-boomers (personnes nées entre 1946 et 1964) sont moins sensibles que les autres acheteurs à l’augmentation des taux d’intérêt.

Pour lui, l’engagement de cette génération dans l’investissement immobilier fait partie intégrante de leur politique d’épargne-retraite. « Ils ont une stratégie et la majorité d’entre eux s’y tient. Grâce à leurs revenus et à leurs avoirs plus importants que les jeunes, les baby-boomers assurent la fermeté du marché de l’immobilier » précise-t-il.

A l’inverse des boomers, Wizard précise que globalement le nombre d’acheteurs australiens ayant l’intention d’investir dans l’immobilier dans le courant de l’année à venir a chuté de 11%, retrouvant le niveau d’avant le boom immobilier d’il y a deux ans. Et d’ajouter que de leur côté, les acheteurs âgés de 25 à 39 ans sont plus réactifs aux niveaux des taux d’intérêt. Le nombre de jeunes acheteurs potentiels a ainsi diminué de 28% (vs 37 % de hausse pour les boomers) passant de 334.000 en décembre dernier à 240.000 en mars 2005.

Et M. Bouris de conclure que « la forte demande de la part des baby-boomers, mais aussi des 40/54 ans, est excellente pour la bonne tenue du marché des maisons individuelles ».
Les boomers favorisent la fermeté du marché immobilier australien


Publié le Mardi 31 Mai 2005 dans la rubrique Divers | Lu 4180 fois