Sommaire
Senior Actu

Les baby-boomers boostent les ventes de bateaux à moteur

A l'occasion d’un important salon nautique qui s’est tenu récemment dans l’Etat du Maryland, des experts américains de ce marché ont indiqué les ventes de bateaux à moteur prenaient de l’ampleur au détriment de celles des bateaux à voile, compte tenu de l'avancée en âge de la population et notamment, de l’évolution des achats des baby-boomers vieillissants.


Ainsi, selon ces spécialistes, les marins baby-boomers sont toujours prêts à naviguer mais plus sur les mêmes bateaux qu’auparavant et plus dans les mêmes conditions. En prenant de l’âge, ils craignent que leur physique ne leur permette plus de bien manœuvrer les bateaux à voile et aspirent à plus de confort, indique un récent article du magazine américain The Capital.

Les professionnels de l’industrie nautique notent donc depuis quelques temps que cette clientèle aisée et avertie s’orientent de plus en plus souvent vers des acquisitions de bateaux à moteur au détriment des voiliers. « C’est une véritable tendance de fond » indique l’un des responsables de ce salon « avant nous n’avions quasiment aucun fabricant de bateaux à moteur et cette année nous en présentons une quinzaine ».

Le fabricant, Lagoon America fait partie des exposants qui étaient présents à cet évènement. A la base, cette société livrait des voiliers, mais compte tenu de l’évolution du marché, elle propose désormais des catamarans à moteur. Pour le dirigeant de cette entreprise, cela fait déjà quelques années que cette tendance se confirme. « Nous avions remarqué que les marins vieillissants avaient des difficultés à manœuvrer les bateaux à voile. Cette clientèle recherche maintenant des embarcations très stables, faciles à piloter mais aussi économique en terme de consommation de carburant ». L’année dernière douze unités ont été livrées et une quarantaine sont actuellement en fabrication. « Et ce succès devrait continuer » ajoute le directeur.
© Lagoon Power

© Lagoon Power
De leur côté, les détaillants font le même constat. Ils vendent de plus en plus de bateaux à moteur et de moins en moins de bateaux à voile. Comme le précise un vendeur présent à ce salon, « globalement, la clientèle qui a les moyens de s’offrir des bateaux, vieillit. Elle se tourne donc petit à petit vers les motorisés. De nombreux marins de 50/60 ans privilégient les yachts à moteur plutôt que les voiliers. Ils craignent de ne plus avoir les capacités physiques pour les manœuvrer . » Et puis ils recherchent aussi plus d’espace et de confort.

Un marin sexagénaire adepte de la voile illustre bien cette tendance. Il vient de revendre le voilier de 41 pieds (12.65 mètres) sur lequel il vivait pour s’offrir un bateau à moteur de 45 pieds (13.70 mètres). « J’ai vécu sur le voilier pendant deux ans. J’adore faire de la voile. Mais je voulais une embarcation plus grande : je me sentais à l’étroit sur mon ancien bateau. Les yachts à moteur sont plus spacieux. Même avec seulement 4 pieds de plus, cela fait une différence ». Et d’ajouter qu’au cours de ses sorties en mer, il a eu l’occasion de rencontrer des marins de son âge. Selon lui, ils tiennent tous le même discours. « Ils veulent plus d’espace à vivre, du confort et ne pas trop avoir de manœuvres à faire. Ils veulent profiter de leurs voyages avant tout ».


Publié le Mercredi 19 Octobre 2005 dans la rubrique Consommation | Lu 2687 fois