Sommaire
Senior Actu

Les avantages des NTIC dans le maintien à domicile avec « La maison du futur »

A Lisbonne, dans la capitale portugaise, « c’est déjà demain ». En effet, depuis le mois de mai 2003, la Maison du Futur, construite dans l’enceinte du Musée de la Communication, présente sur une surface de 150 m², les toutes dernières évolutions technologiques permettant de faciliter la vie à domicile, notamment pour les personnes âgées ou handicapées.


Cette maison propose donc aux visiteurs de ce musée, de découvrir toutes les nouveautés technologiques liées à l’amélioration de l’habitat, qui permettent aux personnes âgées ou handicapées, de vivre à domicile dans une plus grande indépendance.

Tous les nouveaux produits sont intégrés petit à petit dans ce « show-room » qui préfigure peut-être l’habitat de demain, qu’il s’agisse de nouveautés fabriquées par des multinationales ou de prototypes en cours de développement dans des universités locales.

Comme l’indique à l’AFP, le responsable de La Maison du Futur, Goncalo Areia, l’idée est de montrer que les nouvelles technologies peuvent faciliter le maintien à domicile des personnes âgées, même quand elles commencent à devenir dépendantes.

Cet espace a donc été dessiné par l’architecte portugais Tomas Taveira. Avant d’y installer quoique ce soit d’électronique, le lieu a déjà été imaginé pour faciliter le déplacement de toutes les personnes, valides ou non. Ainsi, afin de permettre aux individus en chaises roulantes ou équipés de béquilles, de monter et descendre plus facilement, la maison ne comprend aucun escalier mais uniquement des rampes. De même, les portes ont été supprimées.

Ensuite la maison a été équipée de nombreux « gadgets » censés améliorer la vie des personnes atteintes de déficiences visuelles, auditives, cognitives ou physiques. Cela va de l’objet le plus simple (un téléphone à grosses touches par exemple) au plus high-tech, comme un escabeau de cuisine communicant. Par ailleurs, un ordinateur permet de transformer des textes en voix digital (pour les sourds par exemple), un aspirateur aspire tout seul, un scanner d’empreinte permet l’ouverture (ou non) des portes, etc.

Comme le rappelle le directeur de cet endroit, « les nouvelles technologies sont employées d’une part pour rendre la vie plus facile mais aussi pour qu’elle soit plus agréable ». Ainsi la table de la salle à manger peut changer de couleur en fonction du thème de la soirée, de même que les tableaux numériques qui apparaissent sur les écrans plats qui sont accrochés aux murs de la maison.

Dans une société où le vieillissement des populations a d’ores et déjà commencé, on imagine aisément les enjeux économiques et sociétaux que peuvent représenter les nouvelles technologies. D’ailleurs l’opérateur de téléphonie mobile Orange, en partenariat avec une société canadienne, AXA et Medidep sort prochainement sur le marché français, en avant première mondiale, un bracelet anti-fugue pour les malades Alzheimer. Si le produit fonctionne comme prévu, il est assez révolutionnaire. A lire dans notre édition de lundi 6 juin 2005.


Lire aussi : France – L'habitat universel, un concept qui pourrait faciliter le maintien à domicile
Lire aussi : Japon - Une bouilloire veille sur les seniors


Les avantages des NTIC dans le maintien à domicile avec « La maison du futur »


Publié le Vendredi 3 Juin 2005 dans la rubrique Habitat | Lu 7281 fois