Sommaire
Senior Actu

Les ateliers du Bien Vieillir : un concept créé par la MSA pour tous les plus de 55 ans

La Mutualité Sociale Agricole (MSA) développe partout en France des actions locales ou nationales en direction des seniors, et notamment les ateliers du Bien Vieillir conçus dans le prolongement des conférences santé « Seniors soyez acteurs de votre santé », indique cette mutuelle sur son site Internet.


Aujourd’hui l’espérance de vie est estimée à 79 ans –contre 49 ans au début du 20ème siècle– avec une perte d’autonomie de plus en plus tardive. La retraite est désormais vécue comme une « deuxième vie » modifiant ainsi l’approche traditionnelle de la vieillesse.

Dans ce contexte, la MSA -dont 40% des assurés ont plus de 60 ans- organise les ateliers du Bien Vieillir. Ce concept a été mis en place à la demande des participants aux conférences santé (plus de 30 000 personnes à ce jour), qui ont souhaité que certains thèmes soient traités de façon plus approfondie.

Ouverts aux personnes de plus de 55 ans, assurés MSA ou non, les ateliers sont centrés autour de six thématiques privilégiées par les seniors :
« Bien dans son corps, bien dans sa tête »,
« Pas de retraite pour la fourchette, bouger c’est la santé »,
« Les cinq sens en éveil, gardez l’équilibre »,
« Faites de vieux os »,
« Dormir quand on n’a plus 20 ans »,
« Le médicament, un produit pas comme les autres ».

L’organisation des ateliers
Organisés en 6 séances de 3 heures et réunissant 10 à 15 personnes, ils se déroulent dans des structures de proximité permettant de favoriser le lien social dans les communes et villages. Animés par des médecins, des travailleurs sociaux et des bénévoles, tous formés à l’animation de ce programme par la MSA, ils s’appuient sur une méthode interactive conjuguant contenu scientifique, conseils ludiques et convivialité. .../...

Des changements de comportements significatifs
Une première évaluation de ce programme de prévention santé mis en place depuis 2005 sur 19 départements, avec le concours actif des Aînés ruraux, montre des résultats significatifs en terme de satisfaction et de changements de comportement des participants, précise la MSA sur son site Internet : « Ainsi en 2005, quelques 350 personnes ont participé aux ateliers. 97 % ont déclaré être satisfaites ou très satisfaites d’avoir suivi ce programme ».

Le préféré des ateliers : la nutrition
L’atelier sur la nutrition est le préféré des participants. L’évaluation réalisée deux mois après la fin du cycle a permis d’observer des changements de comportement. La proportion des personnes ayant augmenté leur consommation d’eau chaque jour est en forte progression : près des trois-quarts consomment 1 à 1,5 litre d’eau par jour, contre 49 % avant la participation aux ateliers.

En hausse également la consommation quotidienne de fruits et légumes :
58 % des personnes consomment au moins trois fruits/légumes, contre 31 % avant.
10 % atteignent la quantité « idéale » et recommandée de 5 fruits et légumes par jour, contre 3 % avant.
La consommation moyenne de calcium par jour a augmenté de 15 %.

Les comportements changent…La durée de marche journalière s’est également allongée : 50 % des personnes marchent plus de 30 minutes par jour contre 25 % auparavant.
Les attitudes par rapport au sommeil ont évolué : le changement le plus important concerne les exercices de relaxation que 57 % des personnes (contre 19 % avant) pratiquent régulièrement à l’aide du CD qui leur a été remis durant l’atelier.

Vers un déploiement de l’action
Ces changements dans les comportements montrent que les seniors sont réceptifs aux messages délivrés durant les ateliers du Bien Vieillir assure la MSA. Outre cet aspect préventif, les témoignages recueillis auprès des participants montrent que ce programme participe à la création du lien social dans les territoires par les rencontres régulières qu’il provoque et les échanges qui s’opèrent.

Forte de cette première évaluation, la MSA s’emploie à en assurer le déploiement sur tout le territoire afin d’en faire bénéficier le plus grand nombre de participants, moyennant une participation modique de 20 euros par cycle.

Les associations
Ce déploiement passe notamment par la création de structures associatives au niveau local regroupant, sous l’égide de la MSA, les partenaires désireux de diffuser l’action : les associations de retraités comme la Fédération Nationale des Clubs d’Aînés Ruraux, les autres régimes d’Assurance Maladie, les organismes complémentaires comme Mutualia et Agrica, les collectivités locales (Mairies, conseils généraux), les CRES et CODES,…

Les objectifs
La mise en place de ces Associations de Santé, d’Education et de Prévention sur les Territoires (ASEPT) répond à une volonté forte de la MSA :
- d’élargir le champ de cette action à des partenaires externes pour démultiplier le nombre d’animateurs formés (250 d’ici la fin 2006, bénévoles ou non) et répondre à une demande croissante de participation aux ateliers.
- de faire inscrire cette action dans le programme des GRSP
L’objectif fixé est d’atteindre les 15 000 seniors participants aux ateliers du Bien Vieillir dès 2008 puis 50 000 à l’horizon 2010 grâce à un panel d’environ 1500 animateurs formés.

Devenir animateur des Ateliers du Bien Vieillir


Publié le Mardi 10 Juillet 2007 dans la rubrique Bien-être | Lu 5467 fois