Sommaire
Senior Actu

Les animaux de compagnie améliorent le quotidien des personnes âgées

Une récente étude réalisée par des scientifiques espagnols semble confirmer que la présence d’un animal domestique auprès d’une personne âgée peut améliorer son quotidien et l’aider, notamment, à lutter contre le sentiment d’isolement et la dépression.


Cette enquête a porté sur l’étude de thérapies effectuées sur 144 personnes âgées reparties en trois groupes. La première équipe a reçu un chat, la deuxième devait s’occuper d’une plante, et la dernière, n’avait ni plante ni animal à soigner.

Les scientifiques ont noté des différences significatives sur la santé et le comportement de ces aînés en fonction des groupes. Ainsi, les résultats de cette étude montrent que les personnes âgées qui devaient prendre soin du chat ont amélioré leur état psychologique, notamment face à la dépression. Aucune amélioration n'a été détectée chez les seniors du groupe test, celui qui n'avait ni plante ni animal à soigner.

Pour ces chercheurs, le fait de devoir veiller sur un petit animal, augmente l’estime de ces personnes âgées par rapport à elles-mêmes et réduit les risques de développer certaines maladies.
Les animaux de compagnie améliorent le quotidien des personnes âgées

Un peu d'Histoire...

Cela fait déjà longtemps que l’on estime que les animaux de compagnie peuvent avoir un effet thérapeutiques sur certaines maladies. En 1792, en Angleterre, le Dr William Tuke découvre pour la première fois que la présence d'animaux auprès de certains malades, peut les aider à améliorer leur guérison. A la fin du 18ème siècle il crée ainsi l’institut « York retreat » qui traitait les malades mentaux en leur confiant des lapins et des volailles, qu’ils devaient veiller et soigner. Il s’agissait en fait, de rendre les patients plus responsables.

Mais l’animal devient un véritable outil thérapeutique dans les années 50 avec l’Américain Boris Levinson. Ce psychologue pour enfants fut ainsi l’un des premiers à intégrer les bêtes dans les séances de thérapie. En effet, alors qu'il s'occupait d'un enfant autiste et que le chien du médecin était resté pendant l'entretien, le jeune garçon a demandé à revenir "juste pour le chien". Ainsi était née la zoothérapie.

Pour en savoir plus, lire aussi :

Des chiens dans les maisons de retraite pour le bien-être des personnes âgées
La longévité des seniors favorisée par l'amour des animaux de compagnie
Des animaux-robots pour aider les seniors âgés à se sentir moins seuls
En maison de retraite, les résidents préfèrent la compagnie des chiens à celle des hommes


Publié le Jeudi 2 Mars 2006 dans la rubrique Bien-être | Lu 18523 fois