Sommaire
Senior Actu

Les agriculteurs seniors : une population à risque élevé de subir des accidents mortels

Un nouveau rapport financé par l’Association canadienne de sécurité agricole (ACSA), contenant l’analyse des données des accidents mortels en milieu agricole des années 1990 à 2000 indiquent que 440 adultes de 60 ans et plus, dont 91% étaient des hommes, ont été victimes d’accidents mortels en milieu agricole. Même si les adultes plus âgés ne représentent que 13% de la population agricole totale, ils ont été victimes de plus d’un tiers de tous les accidents mortels en milieu agricole au Canada de 1990 à 2000.


Selon le rapport Programme canadien de surveillance des blessures en milieu agricole (PCSBMA), financé par, les agriculteurs seniors courent un risque beaucoup plus élevé de subir des blessures liées aux animaux et aux chutes depuis des machines agricoles.

Cette étude révèle ainsi que le pourcentage d’adultes plus âgés victimes de blessures liées aux animaux était 2,5 fois plus élevé (30.8%) que chez les adultes de 15 à 59 ans (12,1%). L’écart lié aux chutes depuis une machine agricole était même plus grand encore entre les deux groupes. Le pourcentage de seniors victimes de chutes depuis une machine en mouvement (10,5%) était 2,8 fois plus élevé que le pourcentage chez les personnes de 15 à 59 ans (3,7%).

« L’étude du PCSBMA au cours des 15 dernières années par rapport aux blessures subies en milieu agricole indique clairement que les agriculteurs plus âgés courent un risque considérablement plus élevé de subir des blessures mortelles que les agriculteurs plus jeunes » a déclaré le docteur Rob Brison, co-directeur du PCSBMA, qui a ajouté que « l’étude analyse les blessures graves qui ont entraîné la mort. C’est au risque de ce type de blessures graves que s’exposent les agriculteurs plus âgés. » .../...

M. Don Voaklander, coauteur de ce rapport, a ajouté que « le temps de réaction des agriculteurs plus âgés peut être limité, qu’ils peuvent avoir une force musculaire amoindrie ou avoir un état de santé, tel que de l’arthrite, qui peut avoir des effets sur leur mobilité. Selon les données analysées, les programmes de prévention qui ciblent les agriculteurs âgés devraient tenir compte que le vieillissement a des conséquences sur l’habileté d’un agriculteur plus âgé à effectuer des tâches propres à l’agriculture. Il faut noter particulièrement les tâches liées aux animaux et aux machines agricoles où un certain équilibre et une réaction rapide améliore les habiletés à éviter certains risques. »

Rappelons que l’Association canadienne de sécurité agricole est une organisation sans but lucratif financée par le volet Renouveau d’Agriculture et Agroalimentaire Canada. Son but est « d’éliminer les blessures et les maladies dans les milieux de travail agricoles au Canada ».


Publié le Vendredi 8 Juin 2007 dans la rubrique Emploi | Lu 3898 fois