Sommaire
Senior Actu

Les Français vieillissent mieux aujourd’hui qu’il y 20 ans

Selon une étude IPSOS menée pour le compte du Groupe Domitys, spécialisé dans les résidences services pour seniors, deux tiers des Français de plus de 50 ans estime qu’on vieillit mieux aujourd’hui qu’il y a vingt ans. Mais le tiers restant s’inquiète de son pouvoir d’achat écorné par la crise et des dangers de l’isolement.


On vieillit mieux… Les Français de plus de 50 ans sont 66% à estimer qu’on vieillit mieux en 2013 que vingt  ans auparavant. Parmi les raisons invoquées figurent dans l’ordre : les progrès de la médecine (78%) ; l’amélioration des conditions de vie (40%) ; une alimentation plus saine (22%) et une meilleure prise en charge des personnes âgées et l’augmentation d’une pratique sportive (10%).
 
Malgré des facteurs d’inquiétude ! A l’inverse, ceux qui estiment que l’on vieillit moins bien qu’il y a vingt ans, l’expliquent notamment par les effets de la crise et le renforcement de l’individualisme.
 
Parmi les critères les plus souvent cités figurent ainsi : la baisse du pouvoir d’achat (pour 59% des répondants) ; le stress (24%) ; la multiplication des maladies (17%) ; la mauvaise alimentation (12%) ; l’augmentation de l’isolement des personnes âgées (12%) et celle de l’égoïsme (11%).
 
Dans ce contexte, où les plus de 50 ans représentent aujourd’hui en France 20 millions de personnes, soit un tiers de la population française –et en représenteront la moitié à l’horizon 2050- la question d’un habitat adapté se pose avec une acuité grandissante.
 
Pour répondre à ces attentes, le groupe Domitys a intégré le bien-vieillir dans l’ADN de sa marque. Cette notion s’illustre dans le concept de ses résidence services seniors par un habitat sécurisé (du studio aux 3 pièces) et pensé pour libérer les résidents des contraintes du quotidien et des espaces club conviviaux qui facilitent les échanges et les activités ; mais aussi au travers des services et activités proposés quotidiennement :
 
Comme le remarque Guillaume Lelong, directeur marketing du groupe : « les seniors sont de plus en plus en demande d’un endroit où il fait bon vivre. Les résidences services seniors répondent à ce nouveau besoin mais ce concept reste encore méconnu et souffre toujours de stéréotypes non justifiés (résidences chères, médicalisées,…). Aujourd’hui, ils se considèrent de plus en plus jeunes, grâce aux progrès de la médecine, mais ils ne souhaitent pas forcément rester seuls chez eux et cela pour profiter au maximum de leur temps libre tout en restant indépendants ».


Publié le Vendredi 29 Mars 2013 dans la rubrique Société | Lu 1101 fois