Sommaire
Senior Actu

Les Conseils Economiques et Sociaux de région doivent jouer un nouveau rôle, chronique de Serge Guérin

Avec l’allongement de la durée de vie, les collectivités devront fournir de plus en plus de services et d’infrastructures pour faciliter la vie au travail (aide à la recherche de solutions de gardes pour les jeunes enfants ou les personnes fragilisées, démarches administratives...). Il importe aussi que les territoires puissent prévoir les conséquences de ce changement démographique et des nouvelles attentes des personnes concernées. Les territoires qui voient arriver les jeunes seniors devront adapter leurs structures au prochain grand vieillissement de ces nouveaux arrivés.


Les schémas gérontologiques sont des outils d’entraînement et de globalisation des moyens et des perspectives. La création des CLIC (Centres locaux d’information et de coordination) marque un progrès dans la prise en charge globale de la personne âgée.

Progressivement, on sort d’une logique purement médicale pour prendre en compte la globalité des enjeux. Il s’agit bien de prévoir, d’anticiper et d’inscrire la réalité de l’allongement de la vie dans le cadre de la politique globale des territoires.

Signalons aussi, le rôle que peut tenir le Conseil économique et social de Région dans cette optique de mobilisation des intelligences pour adapter le territoire à la réalité démographique dans sa diversité.

L’outil de coopération locale qu’est le SCOT (Schéma de cohérence territorial) en ce qu’il intervient au niveau du bassin de vie et qu’il cherche à traiter aussi bien les transports que le cadre de vie, apparaît comme un moyen intéressant et bien situé pour améliorer le lien entre dynamique des territoires et allongement de la vie.

Ce qui est en jeu, c’est la capacité des collectivités à se projeter dans l’horizon 2030 à travers l’étude des scénarios possibles pour définir les investissements matériels et humains à développer. Cette démarche de prospective sociale ne se contente pas d’être un exercice théorique mais se pose en démarche permettant à la fois, de créer du consensus entre différents acteurs, de favoriser l’échange entre les institutions et le monde associatif et de développer une logique d’action et de prévention.

Serge Guérin, professeur à l’ESG
Les Conseils Economiques et Sociaux de région doivent jouer un nouveau rôle, chronique de Serge Guérin


Publié le Lundi 19 Novembre 2007 dans la rubrique Chroniques | Lu 3552 fois