Sommaire
Senior Actu

Les Chantournes : une résidence pour personnes handicapées vieillissantes dans l'Isère

La résidence Les Chantournes installée au Versoud dans l’Isère (38) a été construite pour accueillir des personnes âgées de 60 ans et plus, reconnues handicapées intellectuelles, avec ou sans handicap moteur associé. Cette structure, gérée par la Fondation Caisses d’Épargne pour la solidarité est, bien entendu, entièrement habilitée à recevoir des personnes bénéficiaires de l’aide sociale.


Les Chantournes, Versoud
Cette résidence est située à quelques minutes à pied du centre-ville du Versoud et de ses boutiques. Plus concrètement, elle dispose de 84 chambres individuelles réparties au sein de six unités dont une sécurisée (UPG). D’une manière générale, tout dans cette maison de retraite, a été imaginé pour répondre aux attentes des personnes handicapées âgées. Ainsi, l’organisation des espaces reproduit ce que beaucoup de résidents ont pu connaître au sein de leurs établissements précédents.
 
Au quotidien, la vie s’organise en petits groupes (14 personnes) afin de favoriser une atmosphère familiale et intime. Chaque unité dispose notamment d’une cuisine et d’une salle à manger permettant des moments de vie en dehors du collectif. Les rythmes de chacun peuvent ainsi être respectés. Naturellement, ces ainés disposent d’un appel malade (intervention de l’équipe 24 h/24).
 
Toutes les chambres sont individuelles et équipées d’une salle de bains privative et adaptée. Deux d’entre elles  peuvent accueillir des couples. Des salons offrent des lieux de détente et permettent de recevoir les proches. La résidence dispose également d’équipements spécifiques dédiés au bien-être ainsi que de jardins et terrasses. En lien avec les services de la municipalité et la communauté de communes du Grésivaudan, un parcours piéton/PMR (personnes à mobilité réduite) sécurisé a été aménagé pour permettre aux personnes âgées d’aller facilement et sans risque en centre-ville.
 
Une équipe (complémentaire) de plus d’une cinquantaine de salariés prend en charge ces résidents au quotidien. Si certains professionnels sont issus du monde du handicap, les autres viennent du monde de la gériatrie. Tous les jours, des animations (art-thérapie, musicothérapie, travail sur la mémoire, etc.) visent à maintenir l’autonomie, favoriser la vie sociale et éviter le repli sur soi de ces ainés. Un véhicule adapté permettra prochainement l’organisation régulière d’activités en dehors de la résidence. Les échanges avec l’extérieur sont réels : l’association « Les chiens visiteurs » intervient par exemple pour permettre aux personnes qui le souhaitent de partager promenades et moments chaleureux avec des animaux.
 
Par ailleurs, les résidents peuvent s’investir dans la vie de l’établissement à travers la participation aux travaux de jardinage, à l’entretien des locaux, à la préparation des repas, à la distribution du courrier. Il s’agit de leur offrir la possibilité de s’approprier les espaces, de se socialiser, d’accroître leur autonomie, d’affirmer leur place au sein du groupe et de gagner en estime de soi.
 
Afin de garantir les soins et éviter tout risque de déficit de prise en charge, psychiatrique notamment, un travail en réseau avec les structures sanitaires et médico-sociales (Centre Hospitalier Alpes Isère ou le Centre Médico-Psychologique du secteur) a été mis en place et coordonné par le médecin de l’établissement. 


Publié le Jeudi 6 Novembre 2014 dans la rubrique Santé | Lu 1332 fois