Sommaire
Senior Actu

Les Baby-boomers en danger face aux drogues dures

Selon une récente enquête réalisée par le quotidien californien Los Angeles Times, parue sur son site internet le week-end dernier, les décès par overdose chez les baby-boomers pourraient dépasser ceux causés par les accidents de voiture et devenir ainsi la première cause de mortalité non naturelle dans l’Etat de Californie.


Selon ce journal américain, les overdoses de drogue létales ont presque doublé entre 1990 et 2003 chez les Californiens de 40 ans et plus. L’année 2003 a enregistré un record avec 3.691 décès par overdose, soit une augmentation de 73% par rapport à 1990.

Ce chiffre est plus élevé que le nombre de morts par arme à feu ou homicide ou à cause du sida. Le quotidien indique d’ailleurs que 2003 est la dernière année pour laquelle des données officielles ont été publiées par l’Etat de Californie.

Selon des statistiques des services sociaux, plus d’un tiers des drogués sont âgés de 35 ans et plus contre seulement 12% en 1979. « Les baby-boomers sont la première génération à encore consommer de la drogue et à être victime d’overdoses à un âge avancé » indique un épidémiologiste d’une clinique de San Francisco. « Cela fait plus de vingt ans qu’ils prennent des drogues occasionnellement ou régulièrement. Et on ne peut pas dire qu’ils ralentissent vraiment leur consommation ». Or aucune campagne de prévention n'est dirigée vers cette population. Elles ciblent toutes les consommateurs plus jeunes.

Le plus grand nombre d’overdoses a été enregistré chez les utilisateurs d’opiacés, comme l’héroïne. La cocaïne arrive en deuxième position.
Les Baby-boomers en danger face aux drogues dures


Publié le Jeudi 13 Octobre 2005 dans la rubrique Société | Lu 2894 fois