Sommaire
Senior Actu

Lépine Providence : innovation et solidarité pour les personnes âgées à Versailles

Face à l’évolution des besoins des personnes âgées, le CCAS de la Ville de Versailles a réuni l’ensemble des acteurs* autour d’une plateforme de services pour aînés dépendants, Lépine Providence. Ce projet répond à trois exigences fondamentales : permettre une liberté de choix des personnes âgées pour leur fin de vie ; construire une chaîne entre domicile, établissement d’hébergement et hôpital ; et mobiliser la solidarité entre les générations pour une prise en charge de qualité, accessible financièrement.


Localisé en coeur de ville, dans le quartier des Chantiers, sur l’actuel site de l’Etablissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) Lépine-Providence, qui sera agrandi et réhabilité, ce nouvel établissement d’accueil, d’accompagnement et de prise en charge progressive des personnes âgées, semi-valides et dépendantes, seules ou en couple, se situe dans un espace vivant et intergénérationnel ouvert à tous.
 
Il ouvrira ses portes début 2016. Son objectif est d’apporter une réponse globale, graduée et centrée sur le bien-être des personnes accueillies, qu’elles soient hébergées dans l’établissement ou à leur domicile.
 
Il s’agit de pouvoir garantir le respect de la liberté de choix de la personne âgée en situation de dépendance - et notamment par le biais d’une spécialisation dans la prise en charge non médicamenteuse de la maladie d’Alzheimer, de relever le défi de l’accompagnement des personnes âgées malades et des aidants.
 
Un financement solidaire ouvert à tous

Chacun sera invité à participer au financement de ce projet dans le cadre d’un geste solidaire prenant la forme d’un investissement solidaire au capital de EHD ou d’un don à la Fondation Habitat et Humanisme-Institut de France.
 
L’alliance de financements publics - CCAS de Versailles, centre hospitalier, collectivités publiques - et de financements privés solidaires - Habitat et Humanisme, associations locales, mécènes privés, particuliers, via Entreprendre pour Humaniser la Dépendance, permet de garantir les meilleurs soins accessibles au plus grand nombre.
 
Particulier, association ou entreprise, peut ainsi contribuer en investissant dans Entreprendre pour Humaniser la Dépendance, ou en proposant à son entreprise de devenir mécène du projet Lépine-Providence. L’acquisition de parts dans le projet apporte, au-delà de la dimension solidaire du placement, des réductions d’impôt sur le revenu (loi Madelin) et sur la fortune (loi TEPA).
 
Cet appel au financement solidaire, dans un projet local de prise en charge de la dépendance, est une première en France, pour une collectivité locale, et pourrait constituer une réponse d’avenir pour répondre plus largement aux besoins des personnes âgées.
 
Une nouvelle vision de l’accompagnement du grand âge fondée sur le respect des attentes de la personne âgée et de son maintien au coeur de la cité

Fondée sur deux considérations majeures que sont le respect des attentes de la personne âgée et son maintien au cœur de la cité, la plateforme de services Lépine Providence développe des services de maintien à domicile en direction des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer et des troubles apparentés.
 
En ayant la volonté de créer une plateforme de services équipée d’un Etablissement d’Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes (EHPAD) ouvert sur le monde qui l’entoure, la Ville de Versailles a veillé à en faire un établissement en cœur de ville dans le quartier central des Chantiers. Entouré d’une gare, d’un stade et d’une crèche, l’ensemble forme un espace vivant et intergénérationnel.
 
Doté d’un restaurant et d’une salle polyvalente ouverts au public, Lépine Providence se veut également un espace accueillant non seulement pour les résidents mais aussi pour leurs proches, leurs familles et les Versaillais. La plateforme de services prendra place au sein d’un jardin paysagé prévu notamment pour accueillir exercices de kinésithérapie, de psychomotricité et activités de jardinage. Ce jardin sera ouvert à tous, dans une volonté affichée d’ouvrir la structure sur la ville.
 
Une prise en charge à la pointe de l’innovation : la spécialisation Alzheimer

Prendre le temps du dialogue avec la personne âgée afin de recueillir ses souhaits et ses habitudes de vie dans le but de les respecter autant que possible, avec le souci de conjuguer au mieux les désirs du résident et les éventuels impératifs médicaux qu’il pourrait rencontrer est primordial.
 
Lépine Providence spécialise sa prise en charge auprès des personnes âgées atteintes de la maladie d’Alzheimer ou de troubles apparentés, en interne ou à domicile, en combinant le savoir-faire d’une équipe spécialisée Alzheimer du Service de Soins Infirmiers A Domicile (SSIAD) et de l’accueil de jour de l’EHPAD.
 
La prise en soins des personnes âgées dépendantes veillera à développer des approches permettant aux personnes âgées de maintenir au maximum leurs capacités cognitives, émotionnelles, spirituelles et d’interaction sociale. L’accompagnement thérapeutique des malades par les méthodes psycho-cognitives se révèle insuffisant pour atténuer l’effacement de soi. Fort de ce constat, Lépine Providence développe des outils pour solliciter notamment les capacités motrices et émotionnelles des malades et fait appel au monde de la recherche et de l’innovation.
 
Enfin, Lépine Providence relève également le défi de la liberté de déplacement du patient afin de maintenir intact son « désir d’agir » tout en tenant compte naturellement des impératifs inhérents à sa propre sécurité.
 
*Etablissements d’Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes (EHPAD), établissements hospitaliers, cliniques, etc.

Réunir & innover au service des personnes âgées, François de Mazières, député-maire de Versailles

Depuis 2010, la Ville de Versailles est titulaire du label Bien vieillir. Véritable récompense pour l’action menée auprès des personnes âgées isolées et dépendantes, l’obtention de ce label est un marqueur intéressant de l’attention que la collectivité porte à ses aînés.
 
Si bon nombre de personnes âgées demeurent dynamiques, attachées à leur vie sociale et sont même engagées bénévolement au sein d’associations, d’autres sont confrontées à des problématiques auxquelles la Ville entend répondre. Car c’est la question de la dépendance qui se pose, au point de devenir un sujet de préoccupation national.
 
Ainsi, la Ville de Versailles a développé toute une gamme de services à destination des personnes âgées : lutte contre l’isolement, mais aussi service de soins infirmiers à domicile et hébergement en EHPAD (Etablissement d’Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes).
 
Née de la volonté du Centre Communal d’Action Sociale (CCAS) de la Ville de Versailles de voir se concerter l’ensemble des partenaires locaux du secteur médico-social, la future plateforme gérontologique pour personnes âgées dépendantes Lépine-Providence est un véritable projet d’aménagement du territoire.
 
C’est en effet une volonté du CCAS de la Ville de Versailles de réunir autour de lui les structures sanitaires (centre hospitalier de Versailles, clinique de la Porte Verte, clinique des Franciscaines, maison de santé Claire Demeure) et les autres EHPAD du territoire afin d’apporter la réponse la plus adaptée à la question de la dépendance et de la prise en charge des personnes âgées atteintes de la maladie d’Alzheimer.
 
C’est pour atteindre cet objectif que la Ville, via son CCAS, a fait le choix de s’associer avec Entreprendre pour Humaniser la Dépendance, structure membre d’Habitat et Humanisme, dans une volonté affichée de ne pas agir seul mais bien de réunir autour de ce projet les meilleures compétences et volontés qui soient.
 
Ce partenariat a donné naissance à une société coopérative d’intérêt collectif (SCIC) : Solidarité Versailles Grand Age, structure inédite et novatrice dans ses choix de prise en charge de la dépendance permettant à la ville, via le CCAS, de conserver la maîtrise conjointe du projet, de mobiliser l’ensemble des acteurs locaux et, enfin, de permettre aux Versaillais de se l’approprier.
 
La Ville de Versailles et son partenaire leur offrent ainsi l’opportunité de réaliser un investissement solidaire et fiscalement intéressant pour un projet innovant tourné vers le bien-être des personnes âgées.
 
 


Publié le Mercredi 12 Juin 2013 dans la rubrique Social | Lu 1304 fois