Sommaire
Senior Actu

Le visage du suicide change au Québec: les 50 ans et plus représentent maintenant 41 % de l'ensemble des décès/

À l'approche de la Semaine québécoise des aînés et au lendemain du dévoilement de données canadiennes sur la dépression chez les aînés, l'Association québécoise des retraité(e)s des secteurs public et parapublic (AQRP) s'inquiète de l'évolution du phénomène du suicide constatée au Québec au cours des dix dernières années. En effet, selon les plus récentes données de l'Institut national de santé publique du Québec (INSPQ), la proportion de l'ensemble des décès par suicide qui a touché des personnes âgées de 50 ans et plus est passée de 27 % en 1999 à 41 % en 2008.


« Alors que les taux de suicide sont en baisse dans la plupart des groupes d'âges au Québec, le groupe des 50 ans et plus est celui pour lequel la baisse est la moins importante », s'inquiète madame Madelaine Michaud, présidente de l'AQRP.

Toujours selon les données de l'INSPQ, le groupe des femmes âgées de 50 à 64 ans est le seul à avoir subi une hausse de ses taux de suicide entre 1999 et 2008. Autre fait surprenant : parmi l'ensemble des groupes d'âge, celui des 65 ans et plus est le groupe où les hommes sont les plus représentés, avec 80 % des cas de décès.

« Le gouvernement et les organismes de prévention du suicide doivent intensifier leur action auprès des clientèles les plus vulnérables. Les plus récentes données, que l'on ne doit surtout pas banaliser, justifient amplement que les personnes âgées de 50 ans et plus deviennent l'un des groupes cibles prioritaires en prévention du suicide au cours des prochaines années. En ce sens, lors des dernières consultations prébudgétaires, l'AQRP a soumis l'idée de lancer une campagne nationale de publicité contre le suicide chez les aînés », souligne la présidente de l'AQRP.

Selon les recherches, la majorité des personnes âgées qui se suicident souffrent d'une dépression. En 2008, 449 personnes de 50 ans et plus sont décédées par suicide au Québec, sur un total de 1.103 pour l'ensemble des groupes d'âge, soit 41%. En 1999, 441 personnes de 50 ans et plus étaient décédées par suicide au Québec, sur un total de 1.620 pour l'ensemble des groupes d'âge, soit 27%.

En 2008, 110 des 137 décès par suicide chez des personnes de 65 ans et plus étaient des hommes, pour une proportion de 80%. La même année, 842 de l'ensemble des 1.103 décès par suicide étaient des hommes, pour une proportion de 76%.

Entre 1999 et 2008, le taux de mortalité par suicide des femmes âgées de 50 à 64 ans a augmenté de 1,1% par année en moyenne, comparativement à une baisse de 3,8% par année en moyenne pour tous les groupes.

Rappelons que l'AQRP s’annonce comme la principale association indépendante de tout lien syndical représentant l'ensemble des retraités de l'État au Québec. La prévention du suicide est la cause sociale soutenue par l'AQRP depuis 2007.


Publié le Lundi 31 Mai 2010 dans la rubrique Social | Lu 2129 fois