Sommaire
Senior Actu

Le vin pour ralentir les effets du vieillissement : de nouvelles preuves…

Une nouvelle étude néerlandaise, réalisée par le Dr Martinette Streppel de l’Université de Wageningue (Pays-Bas) confirme les effets du vin (un demi-verre par jour) pour ralentir les effets du vieillissement.


De nombreuses recherches existent déjà, montrant les effets bénéfiques du vin –à petite dose- en matière de lutte contre le vieillissement.

Le Dr Martinette Streppel, de l’Université de Wageningue en Hollande va plus loin avec son étude publiée dans la revue The Journal of Epidemiology and Community Health.

Pour elle : « un demi-verre de vin par jour augmente votre espérance de vie ». Pour parvenir à cette conclusion, la chercheuse s’est appuyée sur l’étude Zutplen qui a permis de suivre 1.400 hommes sur une période de 40 ans. Tout a été renseigné : leur consommation d’alcool, de cigarettes, leurs habitudes alimentaires, les maladies qu’ils ont eu, et dans certains cas, les causes de leur décès.

De cette base de données monumentale, le Dr Streppel a montré que les quinquagénaires qui buvaient un demi-verre de vin par jour avaient une espérance de vie plus élevée : 20 grammes d’alcool pris au quotidien augmenterait l’espérance de vie de deux ans par rapport à ceux qui ne boivent jamais d’alcool. Et si vous consommez également deux grammes d’alcool provenant du vin, vous pouvez encore ajouter trois ans !

« Ce qui est nouveau dans cette étude », estime le Dr Streppel, « c’est qu’elle s’est focalisée sur les individus sur le long terme. Sur une période de quarante ans ». De plus, la chercheuse a pu analyser séparément les effets des différents alcools (bière, vin ou spiritueux), et là encore, c’est le vin qui semble meilleur pour la santé. Probablement à cause des polyphénols qu’il contient. En effet, ces derniers sont de puissants antioxydants permettant de lutter contre la formation des radicaux libres dans l'organisme (qui favorisent le vieillissement cellulaire).

Toutefois, il convient de rappeler que des quantités importantes d’alcool nuisent très gravement à la santé des personnes âgées : leur liquide corporel étant moins volumineux, la même quantité d’alcool entraîne chez elles une concentration d’alcool nettement plus élevée que chez des personnes plus jeunes. Le risque de voir apparaître des effets nuisibles sous la forme de lésions organiques, d’accidents, de chutes, de troubles du sommeil et de troubles psychiques augmente d’autant.

Donc, du vin oui, mais à consommer avec modération !
Le vin pour ralentir les effets du vieillissement : de nouvelles preuves…


Publié le Mercredi 26 Août 2009 dans la rubrique Santé | Lu 5728 fois