Sommaire
Senior Actu

Le vieillissement, une chance à saisir ! chronique par Serge Guérin

Avec le rallongement probable de vie de travail, les collectivités, mais aussi les entreprises, devront fournir de plus en plus de services et d’infrastructures pour faciliter la vie au travail (aide à la recherche de solutions de gardes pour les jeunes enfants ou les personnes fragilisées, démarches administratives...). Mais il importe aussi que les territoires puissent prévoir les conséquences du changement démographique et des nouvelles attentes des personnes concernées.


Les schémas gérontologiques peuvent être des outils de globalisation des moyens et des perspectives. Sur un plan strictement local, la création des Clic procèdent d’une volonté de coordonner les modes d’interventions.

Progressivement, on sort d’une logique purement médicale pour prendre en compte la globalité des enjeux. Il s’agit bien de prévoir, d’anticiper et d’inscrire la réalité de l’allongement de la vie dans le cadre de la politique globale des territoires.

Signalons aussi le rôle que peut tenir le Conseil Economique et Social de Région dans cette optique de mobilisation des intelligences pour adapter le territoire à la réalité démographique dans sa diversité. L’outil de coopération locale qu’est le SCOT (Schéma de cohérence territorial) en ce qu’il intervient au niveau du bassin de vie et qu’il cherche à traiter aussi bien les transports que le cadre de vie, apparaît comme un moyen intéressant et bien situé pour améliorer le lien entre dynamique des territoires et allongement de la vie. …/…
Le vieillissement, une chance à saisir ! chronique par Serge Guérin

Disons-le autrement : les sociétés qui prennent de l’âge ne sont pas des sociétés qui vieillissent et qui capitulent devant la modernité et l’imagination. Au contraire ! Nous le répéterons plus d’une fois : loin d’entraîner nos sociétés sur la pente du déclin, du renoncement et de la démission, la prise d’âge généralisée de la population va être un formidable stimulant pour l’innovation, la curiosité et l’expérimentation.

Osons-le : le vieillissement va forcer nos pays à changer de culture et de réflexes, bref à rajeunir… Les vieilles personnes vont pousser la société à avoir de jeunes idées… Le gouvernement a piloté la création, en 2005, de pôles d’excellence dans le domaine de la recherche, la question se pose de l’opportunité de créer aussi des pôles de bonne vie et du bien vieillir : des gérontopôles.

Ces pôles grand âge demanderaient un effort d’expertise et de savoir-faire et auraient aussi vocation à développer de l’ingénierie pouvant même s’exporter. Le système des clusters qui favorisent le lien entre chercheurs, étudiants et entreprises peut parfaitement être utilisé pour les questions liées à l’allongement de la vie. Cette approche, qui s’est développée depuis longtemps au Japon, commence à être pensé en France. Elle entraîne aussi une structuration nouvelle du territoire et permet la création d’une nouvelle dynamique.

Serge Guérin
Professeur à l’ESG


Publié le Lundi 3 Septembre 2007 dans la rubrique Chroniques | Lu 6621 fois