Sommaire
Senior Actu

Le vieillissement de la population pourrait augmenter les cancers d'un tiers d'ici 2011

Une récente étude réalisée en Australie indique que le vieillissement programmé de la population pourrait entraîner une augmentation de presque un tiers des cas de cancer d’ici 2011, tout en soulignant certaines améliorations, notamment pour certains cancers dont le taux d'incidence a cessé d'augmenter.


Ce rapport, rédigé par l’Institut australien de la santé et de la sécurité sociale indique que l’avancée en âge de la population australienne devrait accroître les cas de cancer pour passer de 88.400 en 2001 à 115.000 en 2011, soit une hausse de 30% en dix ans. Et d’ajouter que les plus fortes augmentations prévues, le sont pour les cancers les plus courants : celui de la prostate chez les hommes et celui du sein chez les femmes.

Tout comme en France, ce rapport indique que le cancer du poumon connaît une forte augmentation chez les femmes avec 40% de hausse contre 17% seulement chez les hommes dans les six ans à venir.

« La bonne nouvelle est que le taux d’incidence pour des nombreux cancers n’augmente plus » explique l’auteur de cette étude, Ian McDermid. « Cela peut s’expliquer en partie par les campagnes contre le tabagisme et pour la prévention, mais aussi par une détection plus précoce et par les traitements anticancéreux ».

Et d’ajouter que ce rapport s’est basé sur des historiques de taux d’incidence et qu’il reflète des améliorations significatives en ce qui concerne la détection et les traitements au cours des deux dernières décennies.

« Si les progrès s’accélèrent légèrement plutôt que de continuer leur progression au même rythme, nous pourrions même constater une baisse des nouveaux cas par rapport à nos projections » conclut M. McDermid.


Publié le Mercredi 31 Août 2005 dans la rubrique Santé | Lu 1784 fois