Sommaire
Senior Actu

Le top 100 des médicaments les plus recherchés sur le web français

L’un des leaders de la pharmacie et parapharmacie en ligne, Newpharma.fr s’est penché sur les médicaments ayant fait l’objet du plus grand nombre de requêtes sur Internet en 2017. Résultat, c’est l’amoxicilline, un antibiotique qui est le plus recherché et c’est la famille des psychotropes qui représente un quart des requêtes.


D’après l’étude menée par Newpharma sur le top 100 des médicaments et principes actifs les plus recherchés sur Internet, la famille des psychotropes occupe la première place du podium avec 1/4 des recherches. Cette famille comprend les anxiolytiques, antidépresseurs, somnifères et neuroleptiques.
 
Des anxiolytiques, pour lutter contre le stress et l’anxiété
Les anxiolytiques sont destinés à lutter contre les manifestations de l’anxiété et du stress. Ils représentent 58% des recherches associées aux psychotropes. Le top 100 des recherches ne compte pas moins de 12 médicaments et principes actifs anxiolytiques plus ou moins puissants.
 
Selon Mike Vandenhooft, PDG de Newpharma, « ces résultats indiquent un niveau d’anxiété important en France. Il y a cinq ans, la France était d’ailleurs le 3ème Pays de l’Union européenne le plus touché par le stress selon la Fondation de Dublin. En cause, le travail qui en est la source principale. »
 
Les somnifères, révélateurs d’une difficulté à bien dormir
Si l’on en croit les 19% des recherches de psychotropes que représentent encore ces médicaments destinés à provoquer le sommeil, les Français semblent ne pas encore avoir réussi à surpasser cet état. On retrouve dans le top 100 notamment le Zolpidem (en numéro 28 et qui est prescrit en cas d’insomnies sévères) ou l’Euphytose (médicament de phytothérapie et qui se retrouve en 37ème position).
 
Indépendamment de leur temps de sommeil, 60% des Français estiment qu’il n’est pas suffisant. Quand un tiers des Français déclarent souffrir d’au moins un trouble du sommeil en 2016, il s’avère que le trouble le plus courant est de ne pas trouver le sommeil et/ou de s’éveiller pendant la nuit.
 
Ce trouble représente trois-quarts des troubles du sommeil des Français selon une étude réalisée par Newpharma en mars 2017. L’autre quart est constitué des personnes souffrant de cauchemars, de problèmes de respiration, de picotements dans les jambes, etc.
 
« En ce qui concerne les somnifères, la forte popularité des médecines douces et des approches corps-esprit (yoga, méditation, etc.) aurait pu laisser penser que ce type de médicaments serait relégué aux oubliettes. Or, les résultats de l’étude démontrent que les Français dorment peu ou mal. Et cela se confirme par de nombreuses études venant confirmer ce problème lié au sommeil en France. L’Institut National du Sommeil et de la Vigilance (INSV) rapportait ainsi que 36% des Français dorment moins de 6h par nuit, soit moins que la limite minimale indiquée pour bénéficier d’un sommeil réparateur, entraînant une « dette chronique » de sommeil » précise Mike Vandenhooft.
 
Les antidépresseurs
Utilisés dans le traitement de la dépression, les antidépresseurs représentent quasiment un cinquième des recherches de psychotropes (18%). Le top 100 de l’étude sur les médicaments les plus recherchés sur Internet en France en 2017 intègre six antidépresseurs parmi lesquels se trouvent notamment la Paroxetine et le Prozac.
 
Une étude IMS Health de 2014 sur la répartition de la dépression par territoire en France révélait que la consommation d’antidépresseurs est plus élevée dans les régions à dominante rurale. La vieillesse, le handicap ou encore la solitude sont des facteurs favorables à l’apparition de la dépression.
 
Les troubles digestifs
En seconde position, la famille de médicaments la plus recherchée sur Internent concerne les traitements des troubles digestifs (diarrhée, reflux gastro-œsophagien, constipation, nausées et vomissements…). Une préoccupation qui semble importante pour les Français puisque la famille des traitements des troubles digestifs représente 16% des recherches de médicaments sur Internet.
 
Elle comprend huit troubles spécifiques : la diarrhée (31% des recherches liées aux troubles digestifs), le reflux gastro-œsophagien ou brûlures d’estomac (30%), la constipation (11%), les nausées et vomissements (10%), mais aussi divers autres troubles (digestion difficile, indigestion alimentaire, malformation intestinale, motricité gastrique).
 
Il est intéressant de constater que les deux premiers troubles, diarrhée et reflux gastro-œsophagien, représentent à eux seuls 61% des troubles digestifs du top 100. Et que ce chiffre atteint 82% si l’on y ajoute constipation et nausées / vomissements. Ces troubles demeurent néanmoins des symptômes extrêmement courants. Ils peuvent en effet être liés à des états de santé très divers (grippe, gastro, indigestion, maladies intestinales, etc.) et sont aussi souvent provoqués par la qualité de vie au quotidien.

Comme expliqué ci-dessus, les anxiolytiques, destinés à lutter contre les états anxieux et de stress, représentent une forte part des recherches Internet en France. Le stress est sans doute un facteur de corrélation non négligeable. Enfin, naturellement, l’alimentation a également beaucoup d’impact sur le système digestif, en particulier lorsqu’elle est mauvaise (trop grasse, trop sucrée, trop salée, faible en fruits et légumes...). On peut dès lors se demander si la « malbouffe » est un problème en France.
 
Les antalgiques
Cette famille de médicaments représente 14% des recherches effectuées sur Internet par les Français en 2017. Ils comprennent des médicaments très connus tels que le Tramadol, le Doliprane, le Paracétamol, l’Aspirine... Le choix varie et dépend notamment des objectifs et des sensibilités, mais tous les Français ou presque possèdent un ou plusieurs antidouleurs dans leur armoire à pharmacie.
 
Une 3ème place qui, dès lors, n’a rien d’étonnant. Notons que ces antidouleurs servent à traiter la douleur, mais aussi la fièvre dans certains cas. En fonction de l’intensité de leur action, on peut distinguer trois niveaux d’antidouleurs (médicaments ou principes actifs).
 
« Le reste du classement des familles de médicaments contient des produits d’utilisation courante, à savoir les anti-inflammatoires, les traitements des infections ainsi que les traitements dermatologiques et antiallergiques, mais également des recherches plus surprenantes comme les traitements des troubles de l’érection et des traitements cardiovasculaires » précise encore Mike Vandenhooft, CEO de Newpharma.

Ce qui marque ici particulièrement est la corrélation que l’on peut établir entre les différents types de maux. Tous les soucis de santé peuvent avoir des causes diverses, mais la plupart d’entre eux peuvent également être liés directement ou indirectement. Les troubles de la catégorie des psychotropes (anxiété, troubles du sommeil, dépression) peuvent apparaître comme symptômes simultanés d’une même affliction. Ils peuvent aussi, tout comme le système digestif et la fonction érectile, être affectés par le stress et/ou l’alimentation. Et cela s’explique dans une perspective d’homéostasie (équilibre général de l’organisme) où, dès lors qu’un dysfonctionnement apparaît, celui-ci peut entraîner d’autres symptômes en chaîne.
 
On notera également que les principales pathologies faisant l’objet de recherches sont souvent associées à des conditions de vie plus ou moins difficiles ou peu favorables au bien-être : le stress et l’anxiété liés au travail, le mauvais sommeil associé à l’usage écrans et des nouvelles technologies ainsi qu’à la sollicitation continue de notre attention, les troubles digestifs résultant d’une mauvaise alimentation et du temps que l’on ne prend plus pour mieux consommer, jusqu’aux troubles sexuels sur lesquels l’influence du stress et de la fatigue ne peut être niée.
 
Créée en 2008, Newpharma est la première pharmacie en ligne en France et en Belgique, et fait partie du top 10 des pharmacies européennes. 


Publié le Vendredi 29 Septembre 2017 dans la rubrique Santé | Lu 1316 fois