Sommaire
Senior Actu

Le sport, c’est la santé : dix réflexes en or pour la préserver.

Le ministère des Sports et le ministère des Affaires sociales et de la Santé ont lancé la semaine dernière une campagne nationale de prévention « Le sport, c’est la santé : dix réflexes en or pour la préserver » visant à informer les sportifs de tout niveau des précautions à prendre avant de pratiquer une activité sportive.


Sportif de haut niveau, joggeur du dimanche, amateur de tennis aguerri, cycliste senior,… Tous les pratiquants sont concernés pour faire du sport en toute sécurité !
 
Cette campagne, soutenue par le Comité National Olympique et Sportif Français (CNOSF), s’appuie sur les dix  règles d’or édictées par le Club des Cardiologues du sport.
 
Elles reposent sur trois principes : faire attention à sa santé, respecter certaines consignes simples et de bon sens lorsqu’on fait du sport et surveiller les signaux anormaux et ne pas hésiter à aller consulter son médecin traitant.
 
Les accidents cardiaques survenant lors de la pratique sportive ne sont pas rares. Ils constituent la majeure partie des accidents sportifs graves, responsables de 1.200 à 1.500 cas par an de mort subite (non traumatique) sur notre territoire. L’enjeu de cette campagne est de prévenir les comportements dangereux ou simplement négligents qui augmentent ces risques et que les sportifs doivent apprendre à ne pas reproduire.
 
Un kit complet d’information digital

Pour diffuser largement son message de prévention dans les clubs sportifs et dans tous les lieux de pratique, les ministères mettent à disposition des collectivités, des fédérations, des ligues, des districts, des clubs, des associations et clubs d’entreprise, des professionnels de santé, des Agences régionales de santé et de tous leurs services déconcentrés (Directions Régionales de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion sociale, Directions Départementales, CREPS, Ecoles, Etablissements et Instituts) un kit d’information digital.
 
Ce kit inclut de nombreux outils : affiche, dépliant, cartes postales, bannières web et 10 mini-vidéos de témoignages de champions.
 
Un mini-site dédié www.sports.gouv.fr/10reflexesenor est créé spécialement pour cette campagne nationale afin de faciliter l’accès à l’information et de donner envie aux relais de télécharger les outils du kit.
 
Les champions s’engagent pour soutenir la campagne

Lucie Décosse, Stéphane Diagana, Tony Estanguet, Jean-Philippe Gatien, Alain Bernard, Julien Absalon, Gwladys Epangue, Alexis Vastine, Alain Boghossian et Thomas Bouhail témoignent à travers des vidéos de l’importance du respect des 10 réflexes en or lors de la pratique d’une activité physique. Ces vidéos seront également accessibles depuis le mini-site.
 
Une campagne dans l’esprit  « années 60 »

Le visuel de la campagne met en scène un médecin, personnage pédagogue et rassurant, qui explique au grand public les dix réflexes en or. Les illustrations façon « cartoon » rendent le message accessible et ludique. Le style graphique, avec ses couleurs et sa typographie « vintage », évoque les campagnes de sensibilisation américaines des années 60… Une rupture par rapport aux codes de communication habituels des univers de la santé et du sport.
 
Le sport c’est la santé : dix réflexes en or pour la préserver

Je signale à mon médecin toute douleur dans la poitrine ou tout essoufflement anormal survenant à l’effort.*
Je signale à mon médecin toute palpitation cardiaque survenant à l’effort ou juste après l’effort.*
Je signale à mon médecin tout malaise survenant à l’effort ou juste après l’effort.*
Je respecte toujours un échauffement et une récupération de 10 mn lors de mes activités sportives.
Je bois 3 ou 4 gorgées d’eau toutes les 30 min d’exercice à l’entraînement comme en compétition.
J’évite les activités intenses par des températures extérieures en-dessous de -5°C ou au-dessus de +30°C et lors des pics de pollution.
Je ne fume pas, en tout cas jamais dans les 2 heures qui précédent ou qui suivent la pratique d’une activité sportive.
Je ne consomme jamais de substance dopante et j’évite l’automédication en général.
Je ne fais pas de sport intense si j’ai de la fièvre, ni dans les 8 jours qui suivent un épisode grippal (fièvre - courbatures).
Je pratique un bilan médical avant de reprendre une activité sportive si j’ai plus de 35 ans pour les hommes et de 45 ans pour les femmes.
 
*Quels que soient mon âge, mes niveaux d’entraînement et de performance, ou les résultats d’un précédent bilan cardiologique.
 


Publié le Lundi 25 Mars 2013 dans la rubrique Bien-être | Lu 1659 fois