Sommaire
Senior Actu

Le secret du bonheur et de la longévité se trouve dans vos relations

S’il est vrai que le bien-être dépend d’abord de soi-même, on ne peut négliger le rôle des autres dans notre propre bonheur.


A l’issue de la plus longue étude jamais réalisée sur le sujet (de 1938 à 2015), le psychiatre américain Robert Waldinger et son équipe de Harvard concluent que le facteur du bonheur peut se résumer en une seule chose : de bonnes relations humaines.
 
Il insiste notamment sur l’importance de bâtir des amitiés et un mariage solides et durables. Mais à une époque où plus d’un quart des plus de 50 ans se sent isolé, comment faire des rencontres et s’épanouir socialement ?
 
En France, environ 15% des 50-74 ans et 27% des 75 ans et plus, sont seuls. Cette situation, qui a un impact psychologique indéniable, pèse sur le quotidien des seniors et nombreux sont ceux qui souhaitent interagir davantage avec leurs entourages, ou même, revivre une belle histoire d’amour.
 
Ils ont raison, car les personnes qui se disent les plus heureuses et qui vivent le plus longtemps sont, selon cette étude, celles qui peuvent compter sur leurs communautés, leurs amis et leurs époux ou compagnons.
 
Robert Waldinger précise que c’est « la qualité, et non la quantité des relations qui fait toute la différence ». Pour être heureux, il ne suffit donc pas de discuter de la météo avec les caissiers de supermarché de temps en temps, encore faut-il trouver des occasions pour tisser de véritables liens fiables avec les autres.

Se joindre à des activités culturelles et sportives
Cours de danse, ateliers d’art, séances de sport en plein air… il existe des milliers d’activités de groupe en France pour les différents budgets. Elles permettent, non seulement de pratiquer une passion, mais au-delà, elles mettent également en contact des personnes qui partagent le même centre d’intérêt. Grâce aux séances multiples, les occasions de créer des liens amicaux -ou plus si affinité- ne manquent donc pas.
 
Comment faire ? Amusez-vous, soyez réguliers et n’hésitez pas à proposer des activités en dehors de vos séances (prendre un café, visiter une expo, faire du shopping, etc.) afin d’approfondir vos nouvelles relations.
 
S’inscrire sur un site de rencontres
Les déplacements fréquents, les rythmes de vie de plus en plus effrénés ou encore la timidité rendent désormais les rencontres beaucoup plus difficiles. Heureusement, les nouvelles technologies sont là pour aider à vaincre ces obstacles, d’autant plus que les sites de rencontres pour les plus de 50 ans fleurissent sur Internet.
 
Parfaits pour les personnes un peu timides, ou pour celles qui souhaitent trouver la perle rare, l’inscription sur un site de rencontres est une solution qui correspond au mode de vie d’aujourd’hui.
Comment faire ? Créez un profil complet et honnête avec une belle photo de vous. Ensuite, discutez avec les autres membres afin d’en savoir plus sur ce qu’ils attendent d’une relation, avant de leur proposer de vous rencontrer.
 
Tirer parti des nouvelles technologies
A ce propos justement, de plus en plus de seniors s’inscrivent sur Facebook, ce qui démontre bien leur volonté de rejoindre le monde connecté. Et le web est un outil formidable pour dénicher des événements grands publics intéressants, comme une exposition, un vernissage ou un concert. Ils permettent de faire de nouvelles rencontres mais aussi de partager des moments amusants en famille ou avec des vieux amis recontactés par email, texto ou autre messageries instantanées.
 
Comment faire ? Utilisez les barres et les moteurs de recherche pour trouver ce qui vous convient, et prenez l’initiative d’organiser des sorties.


Publié le Vendredi 23 Juin 2017 dans la rubrique Bien-être | Lu 1449 fois