Sommaire
Senior Actu

Le potager de mon grand-père : retour aux sources (film)

Le nouveau documentaire de Martin Esposito sortira sur les écrans français le 20 avril prochain. Intitulé Le potager de mon grand-père, il met en scène le réalisateur et son papi, qu’il suit au quotidien dans son jardin, apprenant l’agriculture par l’entreprise de son aïeul. Belle rencontre entre les générations et beau retour aux sources.


En 2013, le réalisateur Martin Esposito décide de s’installer pendant un an chez son grand-père, 85 ans, histoire de se ressourcer. C’est cette « mise au vert » que raconte le cinéaste dans Le potager de mon grand-père. En effet, il va suivre son aïeul mois après mois dans son potager. Un univers à part entière. Un monde à redécouvrir. Ce sera pour Martin, une occasion fantastique de comprendre comment fonctionne l’agriculture familiale, simple et joyeuse. Et de redécouvrir par la même occasion, l’importance et la richesse du lien intergénérationnel ! 
 
Dans ce beau « docu », Martin filme son grand-père. Il le suit au quotidien, l’écoute, apprend, fait lui-même un coin test baptisé « mon premier potager en permaculture sans arroser » (que le grand-père arrose en cachette). Il nous montre le savoir et les gestes précis et surtout, l’importance d’accompagner la nature sans la forcer. Le potager devient alors une histoire d’amour qui se construit jour après jour. Entre le grand-père et le petit-fils.
 
Sous la caméra de Martin Esposito, la vieillesse n’est pas une fin de vie, loin de là ! C’est le moment idéal pour transmettre en savoir, des pratiques, de l’expérience. Celle d’une vie. Il filme son papi tel un super-héros des temps modernes, celui d’une époque déjà révolue. Récit d’une génération d’avant le digital, bien loin des diktats de la société de consommation. Et qui ne demande qu’à transmettre sa part de  savoir et de sagesse à la nouvelle génération numérique au rythme effréné.
 
« Je regardais mon grand-père avec tout son savoir-faire et j’avais le besoin vital de le filmer pour immortaliser cette transmission. (....) Trop de personnes âgées sont seules alors que nous avons tant à apprendre d’elles » conclut le réalisateur. Rappelons que Martin Esposito est également le réalisateur du film Super Trash (2013), documentaire de choc sur la gestion des déchets. 



Publié le Jeudi 25 Février 2016 dans la rubrique Culture | Lu 2916 fois