Sommaire
Senior Actu

Le nombre de seniors en activité, un nouvel indicateur économique pour M. Breton

L’emploi des seniors en France n’est pas reluisant. Seuls un tiers (33.8%) des plus de 55 ans est encore en activité contre 39.8% en moyenne dans le reste de l’Union Européenne. De plus, on sait que passé l’âge de 50 ans, les chômeurs ont toutes les peines du monde à trouver un nouvel emploi. Dans ce contexte, le ministre de l’Economie Thierry Breton a indiqué hier que le nombre de seniors en activité figurerait désormais parmi les nouveaux indicateurs économiques.


« C’est un bon indicateur. Si jamais ce chiffre augmente, ce sera un signe de progrès et de bonne santé de notre économie » a déclaré mardi le ministre de l’Economie au salon « Planète PME », comme l’indique une dépêche de l’AFP.

Ainsi, le ministre de l’Economie a précisé devant de nombreux dirigeants de petites et moyennes entreprises, que le nombre de seniors âgés de 55 à 65 ans, mais aussi ceux de plus de 65 ans ferait partie des chiffres qui seraient maintenant régulièrement présentés aux Français.

Et M. Breton d’ajouter que les nouveaux indicateurs économiques qu’il entend suivre chaque trimestre, parmi lesquels un « chariot-type » de 135 produits de grandes consommations, seraient dévoilés la semaine prochaine.

La France est effectivement confrontée à une crise de l’emploi des seniors. On estime entre 500.000 et un million, le nombre de quinquas qui seraient concernés. En octobre dernier, un sondage de la TNS/Sofres réalisé pour le magazine Le Pèlerin sur le thème « les personnes de 50 ans et l’entreprise » indiquait que près d’un Français sur deux connaissait des seniors ayant des problèmes d'emploi. Le gouvernement le reconnaît : « Les politiques menées pendant vingt ans ont fait de la France le pays d’une seule génération au travail. Elle se distingue de ses partenaires européens par un taux d’emploi des plus de 55 ans de 33,8 % contre 39,8 % en moyenne dans l’Union. Cette faiblesse tient au recours massif aux mesures d’âge durant les années 1980 et 1990 et au fait que les seniors subissent encore une vraie discrimination sur le marché du travail ».


Publié le Mercredi 15 Juin 2005 dans la rubrique Emploi | Lu 6143 fois