Sommaire
Senior Actu

Le microcrédit personnel : également envisageable en cas de soins de santé mal remboursés…

La plupart des gens ne savent pas ce qu’est le microcrédit personnel… Et ils sont encore moins nombreux à savoir que ce type de crédit (d’un montant de 300 à 3.000 euros) peut être utilisé en cas de soins de santé mal remboursés…


Qu’est-ce que le microcrédit personnel ? Qui en sont les bénéficiaires ? Quels sont les montants des prêts accordés ? Le site Internet service-public.fr fait le point…

Le microcrédit personnel est accordé à des personnes exclues du crédit bancaire (personnes à faibles revenus, allocataires de minima sociaux, chômeurs) qui bénéficient d’un accompagnement social auprès d’un réseau qualifié (voir liste ci-dessous).

D’un montant généralement compris entre 300 à 3 000 euros (jusqu’à 12.000 euros sous certaines conditions), le microcrédit est remboursable dans un délai de six mois à cinq ans.

Le microcrédit personnel est fréquemment utilisé pour l’achat ou la réparation d’un véhicule servant à l’emprunteur dans l’exercice de son activité professionnelle mais aussi pour financer par exemple, des soins de santé mal remboursés, une formation professionnelle ou encore, un permis de conduire.

Pour pouvoir en bénéficier, le demandeur doit s’adresser à un réseau d’accompagnement social comme par exemple :

- une association nationale ou régionale à vocation sociale,
- une association d’insertion ou de lutte contre l’exclusion,
- une régie de quartier,
- un centre communal d’action sociale placé auprès d’une mairie,
- une maison pour l’emploi.

Pour en savoir plus, retrouvez la fiche pratique mise en ligne sur le site Internet www.service-public.fr


Publié le Lundi 13 Février 2012 dans la rubrique Finances | Lu 2262 fois