Sommaire
Senior Actu

Le mariage comme remède anti-âge ?

Une récente étude danoise réalisée par la très sérieuse Université du Sud Danemark et publiée dans la revue spécialisée Age & Aging, montre que le mariage peut agir comme un véritable anti-âge, et indique que les femmes mariées paraissent plus jeunes de deux ans par rapport aux célibataires.


Cette étude, dirigée par le professeur Kaare Christensen, a été menée en analysant le profil de 1.826 jumeaux âgés de plus de 70 ans. Parmi ses conclusions, il semblerait que le fait d’être marié fasse paraître plus jeune.

Ainsi, selon un test réalisé d’après photo, les femmes en couple paraissent deux ans plus jeunes que les célibataires. En revanche, attention, la présence d’enfants réduit les « effets bénéfiques » du mariage à néant.

En ce qui concerne les hommes, les résultats visuels sont moins efficaces puisque mariés, ils ne paraissent qu’un an plus jeunes que les messieurs célibataires. En revanche, contrairement à leurs épouses, ils conservent cet avantage même avec des enfants, à condition de ne pas en avoir plus de trois… Cela montre bien que ce sont encore les mamans qui s’en occupent le plus !

Selon M. Christiensen, épidémiologiste, les effets bénéfiques du mariage peuvent s’expliquer, sur le long terme, par la stabilité émotionnelle qu’il entraîne, et par conséquent, par une réduction du stress. L’étude montre par exemple, que d’une manière générale, les couples mariés sont nettement plus heureux que les personnes qui vivent seules.

Et ce professeur d’ajouter que « l’être humain n’est pas fait pour vivre seul. Tout va beaucoup mieux lorsqu’une autre personne s’occupe de vous, qu’elle s’assure que vous mangez bien et que vous avez une bonne qualité de vie ».

D’autre part, pour ces scientifiques danois, les gènes sont responsables à 60% du vieillissement du visage. Les 40% restants étant dus à des facteurs extérieurs tels que les régimes alimentaires, le temps passé au soleil, la pauvreté, le style de vie ou encore le fait de fumer.

Après avoir été interrogés sur leur passé médical et leurs histoires personnelles, les jumeaux septuagénaires ont été photographiés. Puis les clichés ont été présentés à dix infirmières qui devaient, visuellement, faire une estimation de leur âge.

Pour en savoir plus, lire aussi :

Le veuvage : des conséquences moins néfastes que prévues sur le(la) conjoint(te)
Augmentation de la mortalité chez les couples âgés en cas de maladie ou décès du conjoint


Publié le Vendredi 31 Mars 2006 dans la rubrique Bien-être | Lu 11185 fois