Sommaire
Senior Actu

Le marché des seniors : un grand dossier dans Emballages Magazine

Emballage magazine, revue professionnelle spécialisée sur la filière du conditionnement, consacre une partie de son numéro de mars 2006 à un intéressant dossier consacré au marché des seniors, « tendance de consommation encore largement sous estimé » par les principaux acteurs économiques de l’emballage.


Le vieillissement de la population va entraîner de nombreux changements dans notre vie de tous les jours. Jusqu’alors peu médiatisé et jugé peu attractif par les grands noms de l’industrie, le marché des seniors commencent à devenir une véritable réalité pour quelques fabricants et enseignes qui prennent conscience, petit à petit, de l’énormité de ce marché en plein devenir.

Désormais, plus une journée sans un reportage ou un article sur les « seniors ». Hier sur TF1, samedi dans le Figaro, la semaine dernière à la radio… Tout le monde en parle… Enfin presque !

Avec l’arrivée de la première grosse vague de baby-boomers à l’âge de la retraite, on s’aperçoit que dans quelques années, les logements devront être adaptés, que les voitures devront être (re)pensées pour une clientèle plus âgée, que les transports devront s’équiper… Et que les emballages vont devoir sérieusement étudier les questions d’ergonomie, de format, de praticité, etc. de manière à mieux correspondre aux besoins et attentes de ces consommateurs exigeants, dotés d’un fort pouvoir d’achat.

Dans ce dossier de dix pages, le magazine, après avoir présenté le contexte du marché des seniors, aborde trois grandes thématiques importantes à prendre en compte pour satisfaire cette clientèle : la vue ; l’ergonomie et les contenances.

Comme le souligne le rédacteur en chef du magazine, Henri Saporta dans son éditorial, « les industriels ne pourront pas faire longtemps l’impasse sur les conséquences du papy-boom. Il y a un marché immense à saisir et, il faut le dire, un marché très attractif. La ménagère de plus de cinquante ans dépense ainsi 25 à 50% de plus que ses cadettes pour son alimentation. Or, obnubilé depuis des années par les seuls enfants, le marketing oublie complètement que les seniors ont des besoins bien particuliers. En terme de clarté de l’information, de lisibilité, d’ergonomie ou encore de quantités, par exemple. Pour résumer : un peu moins de gadgets, et un peu plus de sérieux dans la joie et la bonne humeur ».
Le marché des seniors : un grand dossier dans Emballages Magazine

La vue : des couleurs vives sur une surface claire, des pictogrammes plutôt que du texte, impression en larges caractères, des étiquettes intelligentes… Tena, Décathlon, Auchan, les laboratoires pharmaceutiques travaillent de manière à proposer aux seniors, une information lisible et sérieuse à la fois.

L’ergonomie : La maladie ou le vieillissement rendent certains gestes quotidiens beaucoup plus difficiles à accomplir : ouvrir une barquette, un bocal, un sachet ou un blister, empoigner et déboucher un flacon, porter un pack de bouteilles… Evian propose une zone de préhension pour le format de ses bouteilles d’un litre très appréciées des femmes et des seniors, Duracell installe des languettes de manipulation pour une meilleure prise en main des piles Easy tab qui s’insèrent dans les prothèses auditives…

Les contenances : petit foyer, petit format. Les seniors n’hésitent pas à acheter des produits de qualité à des prix supérieurs, notamment ceux préservant leur santé. Toutefois le foyer s’est réduit, les enfants sont partis, les marques doivent donc prévoir des formats suffisamment petits pour que la date limite de consommation (DLC) ne soit pas dépassée avant consommation complète… Portions individuelles de plats préparés, du terreau facile à porter grâce à sa contenance réduite, sa poignée résistante et simple à ouvrir.


Publié le Lundi 13 Mars 2006 dans la rubrique Consommation | Lu 13898 fois