Sommaire
Senior Actu

Le jour des barbares d’Alessandro Barbero : un récit historique édifiant


Nos manuels scolaires représentent le monde des premiers siècles de l’ère chrétienne divisé en deux parties. D’une part, le vaste empire qui a pour centre géographique la mer Méditerranée et pour frontières le Rhin, le Danube, l’Euphrate et le Sahara. D’autre part, au-delà des frontières, les barbares.
Le jour des barbares d’Alessandro Barbero : un récit historique édifiant

Cet ouvrage fait le récit de la bataille qui opposa en l’an 378 les Romains aux Goths. Elle se termina par l’écrasement de l’armée romaine marquant ainsi l’accélération du déclin de l’empire.

Un des intérêts de ce livre historique, qui se lit comme un roman, est de montrer un monde bien loin de la binarité. A l’intérieur de l’empire, compte tenu de son étendue, le pluri-éthnisme était une évidence. A l’extérieur, Rome avait besoin des barbares comme main d’œuvre ou comme mercenaires et les barbares avait besoin des subsides de Rome.

De plus il existait des échanges commerciaux bien compris entre les deux entités. L’imbrication de ces deux mondes est bien mise en perspective par l’auteur.

C’est là la principale réflexion qu’incite ce livre. Quelle est la limite entre le monde barbare et le monde civilisé alors que ceux-ci sont perméable l’un à l’autre ? Qu’est ce qu’un étranger ? Comment naît la peur irrésistible de l’autre ? Autant de questions posées pour mieux saisir notre époque.

A.. Barbero est un historien à la manière Decaux. L’explication est claire. Le ton est vivant. Il y a bien des termes anachroniques (humanitaire, intégration, opinion publique) mais ces réserves étant posées il reste un livre agréable à lire, instructif, intelligent par les thèmes qu’il suscite, où le message passe bien.

Edifiant, pour le lecteur occidental d’aujourd’hui qui doute.

Le jour des barbares
Alessandro Barbero :
(Traduit de l’italien par Jean-Marc Mandosio
Ed. Flammarion
291 pages
21 euros


Publié le Mardi 24 Octobre 2006 dans la rubrique Culture | Lu 1829 fois