Sommaire
Senior Actu

Le gingko biloba inefficace dans la lutte contre le déclin cognitif…

Selon une récente étude américaine réalisée par des chercheurs de l’Université de Pittsburgh (Pennsylvanie), les extraits de feuilles de gingko biloba n’auraient aucun effet bénéfique sur les capacités cognitives des personnes âgées…


De nombreuses marques de compléments alimentaires proposent des produits fabriqués à base d’extraits de feuilles de gingko biloba, « le plus vieil arbre du monde ».

Jusqu’à maintenant, ces petites gélules très populaires auprès des seniors, étaient censées prévenir et retarder les troubles de la mémoire grâce aux propriétés vaso-dilatatrices des substances contenues dans les feuilles du gingko.

Des bénéfices mis en doute par l’Université de Pittsburgh. En effet, les chercheurs américains viennent de publier dans le Journal of the American Medical Association (JAMA), une étude qui a porté sur plus de 3.000 sujets âgés de 72 à 96 ans, en bonne santé ou atteints de troubles cognitifs légers au démarrage de l’enquête en 2000.

Pendant sept ans, un groupe a reçu deux fois par jour 120-mg d’extraits de gingko biloba et l’autre, un placebo. Conclusion : au bout de ces sept années de suivi, les seniors qui prenaient du gingko n’étaient pas en meilleure santé que ceux qui étaient sous placebo.

« En résumé, souligne l’une des responsables de cette étude, nous n’avons trouvé aucune preuve montrant que le gingko biloba permette de ralentir le déclin cognitif chez les personnes âgées ».

Ces résultats viennent confirmer d’autres données déjà publiées précédemment, mais sur des cohortes de témoins moins importantes.


Publié le Lundi 4 Janvier 2010 dans la rubrique Bien-être | Lu 3822 fois