Sommaire
Senior Actu

Le dossier Attila de Katalin Escher/Iaroslav Lebedynsky : Hun compris


(…) dis que tu veux en tout lieu/Etre l’effroi du Monde et le fléau de Dieu,/ Etale insolemment l’épouvantable image/De ces fleuves de sang où baignait ta rage, » L’injonction est faite par Corneille* à un des personnages historiques des plus prolifiques quant à l’imaginaire mythique.

Ce héros depuis plus de mille cinq cents ans n’a cessé de nourrir une production historiographique, littéraire et maintenant cinématographique abondante. Son nom renvoie à des sentiments de peur, de menace mais aussi à une rêverie romantique aux odeurs de steppe, de pillage, de chevaux lancés dans les grands espaces. C’est Attila.

K.Escher et I. Lebedynsky restituent le roi des Huns sans ses oripeaux façonnés par la tradition. Les sources de leur essai sont nombreuses et les auteurs, dés le début, nous avertissent de leurs degrés de fiabilité.
Le dossier Attila de Katalin Escher/Iaroslav Lebedynsky : Hun compris

Informations croisées, hypothèses évaluées, peu à peu se dessine un portrait d’Attila, non seulement concernant son physique, son caractère, ses croyances, son entourage mais aussi sa manière de régner, de combattre, de négocier une paix.

Les deux historiens vont aux bases du mythe, séparant le sérieux de la fantasmagorie. Ainsi par exemple, il est démontré la réalité du mythe de sainte Geneviève : elle aurait détourné les armées d’Attila de Paris alors que, vraisemblablement, elles ne s’en étaient pas approchées !

Attila apparaît comme un roi « barbare » ni plus fin politique, ni plus sanguinaire, ni plus stratège que d’autres rois « barbares » comme « le Wisigoth Alaric et le Vandale Genseric ».

Pourquoi ces rois sont-ils seulement des personnages historiques à faible renommée ? D’où vient la dimension mythique d’Attila ? Pourquoi fascine t-il encore aujourd’hui ? Cet ouvrage passionnant et clair donne des réponses.

*Attila roi des Huns (acte V, sc. IV)

Le dossier Attila de Katalin Escher/Iaroslav Lebedynsky
Edition Acte Sud/Errance
249 pages
24.90 euros


Publié le Lundi 3 Mars 2008 dans la rubrique Culture | Lu 4383 fois