Sommaire
Senior Actu

Le curcuma, l’épice qui va ensoleiller votre vie !

Riz, poissons et viandes en sauce, vinaigrettes ou même gâteaux… Faisant le plaisir des chefs aux quatre coins du monde, cette épice couleur soleil illumine les plats et rehausse les goûts, mais être un régal pour les yeux et les papilles n’est pas son seul sésame !


Des siècles de tradition ont fait du curcuma, un remède incroyablement efficace pour préserver le système digestif.

Depuis plus de 4000 ans maintenant, ses vertus bénéfiques en font un ingrédient de choix pour réduire l’acidité gastrique et atténuer la sévérité des maladies inflammatoires de l’intestin. Mais ce n’est pas tout !

Au fil du temps, les scientifiques se sont penchés sur les bienfaits de cette plante prodigieuse venue des Indes, et ont pu identifier le curcuma, comme l’anti-inflammatoire naturel le plus puissant à ce jour, pour combattre l’inflammation et améliorer la mobilité des personnes, notamment en cas de douleurs rhumatismales !

Regroupant l’ensemble des maladies qui altèrent le système locomoteur, les rhumatismes sont le fardeau de quelques 13 Millions de personnes en France.

Souffrance, contraintes de pression lors des mouvements, perte de mobilité, de flexibilité et de souplesse articulaire… Les douleurs rhumatismales, qu’elles soient aiguës ou chroniques, peuvent maintenant trouver une réponse apaisante, une amélioration durable et un soulagement significatif par le biais du Curcuma !  

Comparable aux anti-inflammatoires classiques tels que l’ibuprofène ou le voltarène, le curcuma est particulièrement convoité pour les bienfaits qu’il prodigue sur l’inflammation sans en subir les inconvénients liés aux effets secondaires des médicaments usuels ou à l’accoutumance qu’ils provoquent.

C’est la substance active du curcuma, appelée curcuminoïde, et plus particulièrement son curcuminoïde principal, la curcumine, qui joue un rôle particulièrement intéressant contre les processus inflammatoires. 

Pigment du curcuma, la curcumine fait de ce végétal, un atout précieux contre l’inflammation articulaire. On l’extrait des racines souterraines de la plante, appelées rhizomes, elle est séchée et réduite à l’état de poudre, puis elle est ensuite recueillie pour en concentrer tous les actifs et prodiguer les meilleurs bienfaits.

Les chercheurs ont pu identifier les différentes propriétés et actions de la curcumine pour endiguer la mécanique inflammatoire.

Comment s’y prend-elle ? La curcumine inhibe le fonctionnement des enzymes mises en cause dans la production de molécules inflammatoires, appelées « prostaglandines I2 et E2 ». En empêchant ces molécules néfastes de fabriquer et de libérer les molécules inflammatoires, la curcumine limite ainsi l’agression des articulations et la destruction du cartilage.

Particulièrement efficace contre les douleurs articulaires rhumatismales et maux de dos, ses propriétés antioxydants remarquables, font aussi du Curcuma, un puissant protecteur contre la destruction osseuse… Et ce n’est qu’un début !

Au centre de toutes les attentions, cette épice du bonheur déjà reconnue pour bon nombre de ses bienfaits, promet de belles découvertes pour l’avenir et de grands projets pour les scientifiques !

Références scientifiques :

Patrick L. Gastroesophageal reflux disease (GERD): a review of conventional and alternative treatments. Altern Med Rev. 2011 Jun;16(2):116-33. Review.

Holt PR, Katz S, Kirshoff R. Curcumin therapy in inflammatory bowel disease: a pilot study. Dig Dis Sci. 2005 Nov;50(11):2191-3.

Kuptniratsaikul V, Thanakhumtorn S, Chinswangwatanakul P, Wattanamongkonsil L, Thamlikitkul V. Efficacy and safety of Curcuma domestica extracts in patients with knee osteoarthritis. J Altern Complement Med. 2009 Aug;15(8):891-7. doi: 0.1089/acm.2008.0186.

Chandran B, Goel A. A Randomized, Pilot Study to Assess the Efficacy and Safety of Curcumin in Patients with Active Rheumatoid Arthritis. Phytother Res. 2012 Mar 9.

Tan X, Poulose EM, Raveendran VV, Zhu BT, Stechschulte DJ, Dileepan KN. Regulation of the expression of cyclooxygenases and production of prostaglandin I2 and E2 in human coronary artery endothelial cells by curcumin. J Physiol Pharmacol. 2011 Feb; 62(1):21-8.


Publié le Mardi 15 Septembre 2015 dans la rubrique Nutrition | Lu 5304 fois