Sommaire
Senior Actu

Le bonheur plus fort que l'oubli de Colette Roumanoff (livre)

Les éditions Michel Lafon ont publié le 10 septembre dernier un splendide témoignage sur la maladie d’Alzheimer. Celui de Colette Roumanoff qui depuis dix ans est confrontée à la maladie de son mari Daniel et qui vit toujours avec l’homme qu’elle aime sans avoir renoncé au bonheur ! A lire.


Le bonheur plus fort que l'oubli de Colette Roumanoff (livre)
Aujourd’hui en France, on estime que près de 900.000 personnes sont atteintes par la maladie d’Alzheimer. Une pathologie qui concerne bien évidemment en premier lieu les malades, mais qui résonne également sur le quotidien des proches et notamment des conjoints et des enfants…
 
Alors qu’avait lieu hier la Journée Mondiale Alzheimer, revenons sur le formidable témoigne de Colette Roumanoff, maman d’Anne, qui depuis dix ans s’occupe de son mari Daniel, atteint par cette maladie neurodégénérative. Elle vient de publier chez Michel Lafon, Le bonheur plus fort que l’oubli ; comment vivre avec Alzheimer.
 
Colette Roumanoff vit avec Daniel depuis plus de 50 ans. L’homme était chef d’entreprise et écrivain. Ils ont eu quatre enfants. Il y a dix ans, la maladie s’est déclarée… Colette s’en est aperçue le jour où son mari n’a pas été capable de réaliser une soustraction toute simple. Elle s’est dit que quelque chose n’allait pas. Et elle avait raison…
 
« Lorsque j’ai compris que Daniel était atteint d’Alzheimer, je me suis sentie déboussolée mais je n’ai pas renoncé au bonheur, même si au début il semblait s’être enfui loin de nous » confie-t-elle dans son livre. Et de poursuivre : « dix ans plus tard tout me paraît plus simple : le seul fil d’Ariane qui permet de se tirer de tous les pièges que la pathologie dresse sous nos pas est justement celui qui mène au bonheur partagé. Aucun autre n’est fonctionnel. Seul le bonheur assure la collaboration active du patient dans la vie quotidienne, une collaboration précieuse et irremplaçable ».
 
Le fait est que lors de ses différents témoignages, Colette Roumanoff est rayonnante. Elle évoque la maladie avec justesse, sans se faire d’illusion sur l’évolution de la pathologie, mais sans dramatiser pour autant. Elle vit l’instant présent. Elle assure même que vivre avec un malade Alzheimer apporte aussi beaucoup de choses à sa vie. Par exemple, son mari ne lui a jamais offert autant de preuves d’amour !
 
« Il ne faut jamais perdre de vue que la maladie d’Alzheimer est une maladie de la gestion de l’information. Trop d’informations fait bugger le cerveau et une absence d’informations utiles l’empêche de fonctionner.  Entre les deux il y a de la place pour aménager le bonheur des patients » conclut-elle.
 
Un livre admirable. Une bouffée d’amour doublée d’un manuel du « savoir-vivre » avec ces malades… Un ouvrage qui devrait redonner de l’espoir à certains aidants dépassés par les évènements…


Publié le Mardi 22 Septembre 2015 dans la rubrique Santé | Lu 2269 fois