Sommaire
Senior Actu

Le bonheur n’a pas d’âge : campagne québécoise contre les stéréotypes sur les seniors

Dans le cadre de la Semaine FADOQ et pour souligner la Journée internationale des aînés 2010, le Réseau Fédération de l'Âge d'or (FADOQ) souhaite « repousser les limites » en lançant « Le bonheur n’a pas d’âge », une campagne publicitaire provinciale du 27 septembre au 3 octobre 2010.


Par cette campagne, signée « Le bonheur n’a pas d’âge », le Réseau FADOQ s’attaque aux habituels stéréotypes véhiculés sur les aînés et remet les pendules à l’heure en faisant réfléchir les gens d’une façon touchante, mais « ô combien réaliste ». Déclinée en publicité radio et en publicité imprimée, publiée dans les hebdomadaires et quotidiens québécois, la campagne se veut une réplique à des clichés couramment entendus sur les aînés.

Trop souvent, les aînés sont victimes de ce que l’on appelle l’âgisme, soit la discrimination basée sur l’âge. Comme le souligne monsieur Jean-Claude Grondin, président du Réseau FADOQ, « on a souvent l’impression, à tort, que la dépression est un phénomène naturel du processus de vieillissement et que la solitude et l’isolement sont des passages obligés du grand âge. Or, rien n’est plus faux ! Les droits et les besoins des aînés doivent être respectés tout comme ceux de n’importe quel citoyen. Cette reconnaissance passe par les familles, les organismes communautaires et les programmes gouvernementaux. Nous avons tous notre rôle à jouer dans cette démarche ».

« Comme vous le savez, la promotion d’une image positive des aînés me tient particulièrement à cœur » a indiqué de son côté Marguerite Blais, ministre québécoise en charge des Aînés. « Aujourd’hui, je suis fière de constater qu’un partenaire aussi important que la FADOQ va de l’avant avec une autre campagne pour contrer l’âgisme ».

Plus concrètement, cette campagne donne le coup d’envoi à plusieurs lancements de projets importants, dont le projet Aîné-Avisé, le dépôt des pétitions pour le Supplément de revenu garanti ainsi qu’un programme de qualité de vie et de satisfaction de la clientèle en résidence.

Pour cette association québécoise, composée de plus de 255.000 membres, l’occasion est ainsi propice pour mettre en lumière son implication, son engagement et son influence positive sur la qualité de vie des aînés au Québec. En effet, le Réseau s’investit jour après jour et pose des gestes concrets pour permettre l’avancement, le changement et l’amélioration du mieux-être des aînés au Québec. Il se positionne sur des dossiers et des enjeux touchant les aînés tout en offrant une foule de formation, d’activités récréatives et sportives ainsi que de multiples avantages, privilèges, services et rabais.


Publié le Mercredi 29 Septembre 2010 dans la rubrique Société | Lu 2453 fois