Sommaire
Senior Actu

Le Vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire : le film

Le Vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire fut un succès littéraire de l’auteur suédois Jonas Jonasson. Ce best-seller sortira en film le 28 mai prochain… L’histoire ? Alors que son 100ème anniversaire approche, Allan Karllson décide de s’échapper de sa maison de retraite… Entretien avec le réalisateur Felix Herngren.


Après une vie bien remplie, Allan Karllson se retrouve dans une maison de retraite, y voyant là sa dernière demeure.
 
Seulement voilà : malgré son âge avancé, le vieil homme est encore en très bonne santé et ses journées lui semblent bien longues et monotones.
 
Alors que son centième anniversaire approche, le pensionnaire décide de mettre fin à ce quotidien lancinant…
 
Un jour, il enjambe donc une fenêtre pour se retrouver embarqué dans une série d’évènements qui vont former un voyage aussi inattendu qu’hilarant.
 
Il y est tour à tour question d’un gang de criminels, de meurtriers, d’une valise pleine d’argent, d’un éléphant et d’un officier de police incompétent…
 
Pour le quidam, ces histoires représenteraient l’aventure de toute une vie, mais pour Allan, c’est le quotidien. Car Allan n’a pas seulement été témoin de certains des évènements les plus importants du XXème siècle, il en a été un acteur clé. Il a notamment aidé à l’invention de la bombe atomique et s’est lié d’amitié avec des présidents américains comme à des tyrans russes.
 
Pendant cent ans, Allan Karlsson a secoué le monde de ses frasques, et il est de nouveau prêt à sévir.

Entretien avec le réalisateur Felix Herngren

Le livre est un énorme succès littéraire, comment l’avez-vous appréhendé pour l’adaptation au cinéma ?

Adapter un roman pour le grand écran est toujours un exercice difficile, mais je n’ai pas pu résister à ce projet, quand l’opportunité s’est présentée à moi.
 
C’est une histoire délicieusement tordue, peuplée de personnages hauts en couleurs, qui use de la mécanique du comique de situation sous son meilleur jour. L’attente autour du film est grande, je le sais, et ce n’est pas aisé. Mais je préfère tourner une belle histoire et générer de grandes attentes, que l’inverse.
 

Comment avez-vous pensé à Robert Gustafsson ?

Je tenais à ce que le comédien qui joue Allan, puisse l’incarner de façon crédible, à toutes les différentes étapes de sa vie. J’avais à peine lu la moitié du roman lorsque j’ai pensé à Robert Gustafsson. Il était dans mon esprit le seul capable d’interpréter, de manière crédible ce rôle, tout en ayant le tempo comique nécessaire. Les essais avec maquillage complet, en hiver de 2012, m’ont conforté dans mon choix. J’adore les personnages forts et la virtuosité dans le jeu d’acteur. J’espère que ça se voit à l’écran.
 
Que pensez-vous de la philosophie du film ?

Allan Karlsson fait ce que bon nombre d’occidentaux que nous sommes devraient faire. Il ne se s’inquiète pas trop du futur, il utilise ses tripes et son instinct, et ne s’attarde pas sur le passé. Si même une infime partie du public prend ces conseils à coeur, j’en serais très satisfait.
 
Le Vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire
Sortie le 28 mai 2014 (1h54min)
Réalisé par Felix Herngren
Avec : Robert Gustafsson, Iwar Wiklander, David Wiberg, etc.


Publié le Lundi 26 Mai 2014 dans la rubrique Culture | Lu 2010 fois