Sommaire
Senior Actu

Le Tokyo Game Show victime du vieillissement de la population nippone

La 15ème édition du Tokyo Games Show, le plus grand salon de jeux vidéos d’Asie, a fermé ses portes dimanche dernier, avec cette année une surface réduite et une ambiance moins euphorique que lors des sessions précédentes. En cause : le vieillissement rapide de la population japonaise, expliquent certains experts dans un article de l’agence de presse espagnole EFE.


Cette édition, qui s’est tenue durant trois jours à une demi-heure de la capitale nippone, dans le centre de conventions Makuhari Messe, serait donc victime de l’avancée en âge de la population japonaise.

Ainsi, selon l’un des professeurs de l’académie Japan Electronics College, Yoshitaka Orito, qui forme depuis cinq ans les professionnels de ce secteur en pleine expansion, les dimensions réduites du Tokyo Game Show de cette année seraient imputables au vieillissement de la population.

Le nombre de jeunes diminue. Or, ce sont eux qui traditionnellement, sont les principaux consommateurs de jeux vidéos. Ce marché est donc appelé à évoluer dans les années à venir et à s'adapter à de nouveaux consommateurs.

De leur côté, les organisateurs s’attendent à une baisse de la fréquentation d’environ 10.000 visiteurs (-6.25%) par rapport à l’année passée (150.000 vs 160.000).

Un espoir cependant, avec l’arrivée sur le marché de nouveaux jeux s’adressant aussi à une population plus âgée. C’est la cas, par exemple, d’un programme développé pour la nouvelle Playstation portable de Sony (PSP), "Loco Roco" qui propose un jeu « facile à jouer » : le joueur guide une boule orange et molle vers la sortie, en jouant sur l'inclinaison du niveau avec les boutons L et R. La boule grossit ou maigrit en fonction des bonus ingurgités et des chocs avec l'ennemi. Elle peut aussi se diviser en dizaines de petites boules suivant les pièges posés par les concepteurs.

« Précisément, par sa simplicité, ce jeu est destiné à un public plus mature » confirme l’un des responsables. Début d’une nouvelle tendance ? Des jeux simples d’utilisation et qui apaisent le joueur plutôt que de l’exciter ? A suivre…

Ce salon, qui s’est tenu du 16 au 18 septembre dernier a accueilli 131 exposants (14 de plus par rapport à l’année dernière) sur 47.000 m². Ils ont présenté plus de 600 jeux et produits. Parmi les pays représentés, le Japon, la Corée du sud, Taiwan, les Etats-Unis et même l’Ukraine.

Malgré une surface restreinte cette année, les organisateurs indiquent qu’il s’agit là, du plus important « Tokyo Game Show » depuis son lancement il y a quinze ans.


Publié le Lundi 19 Septembre 2005 dans la rubrique Internet | Lu 2916 fois