Sommaire
Senior Actu

Le Sénat adopte une nouvelle mesure pour les petites retraites agricoles

Le Sénat vient d’adopter, avec l’accord du gouvernement français, une mesure qualifiée d’importante pour les retraités agricoles et, en particulier, pour les conjoints d’agriculteurs et principalement les épouses d’exploitants agricoles, indique un récent communiqué de presse de ministère de l’Agriculture.


Selon le ministère, cette mesure « corrige » une situation qui pénalisait certains des retraités les plus modestes. Et de préciser qu’un « plan de revalorisation des petites retraites avait été mis en place, de 1994 à 2002. L’objectif était qu’aucune pension ne soit inférieure au montant du minimum vieillesse à l’issue d’une carrière complète en agriculture ».

Or, ajoute le ministère, « beaucoup de conjointes d’agriculteurs, parties en retraite avant 1998, ont interrompu durant quelques années leur activité sur l’exploitation pour élever leurs enfants. Elles n’ont jamais quitté l’agriculture mais ces années-là ont été déduites de la durée de leur carrière agricole ».

Dès lors, la plupart de ces conjointes n’ont pu bénéficier de la revalorisation de leur retraite.« Cette anomalie va donc être corrigée » indique le ministère. Ainsi, dès le 1er janvier 2006, le montant des pensions devrait être réexaminé.

Le coût de cette réforme devrait s’élever à vingt millions d’euros et concerner près de
15 000 retraités, essentiellement des agricultrices.

Cette mesure s’inscrit dans le cadre d’une réflexion plus large, menée par le gouvernement,
sur la situation des retraités agricoles les plus modestes. Cette réflexion a été entamée en
2004 avec la formation, à l’initiative du ministre chargé de l’Agriculture, d’un groupe de travail réunissant la Mutualité sociale agricole, les organisations professionnelles et les associations de retraités. Le groupe a identifié des pistes susceptibles d’améliorer le montant des pensions. La mesure adoptée par le Sénat est celle qui a été prioritairement retenue par le groupe de travail.

Pour l’avenir, et en accord avec M. Pierre Méhaignerie, président de la Commission des
finances, de l’économie générale et du plan de l’Assemblée Nationale, deux députés,
MM. Yves Censi et Daniel Garrigue vont analyser les autres propositions destinées à
améliorer les petites retraites agricoles.


Publié le Mercredi 9 Novembre 2005 dans la rubrique Retraite | Lu 1684 fois