Sommaire
Senior Actu

Le Salon des Seniors et le maintien à domicile

Chaque année, le Salon des Seniors (11/13 avril 2013 à Paris) donne rendez-vous à la génération des 50 ans et plus. Parmi les exposants, des nombreuses entreprises de produits et services qui visent à faciliter le maintien à domicile des personnes âgées. Petite présentation des principaux intervenants dans ce domaine d’activité.


Aujourd’hui un Français sur trois a plus de 50 ans, en 2050 ce sera un sur deux ... de 22 millions ils deviendront 31 millions en 2050.
 
En effet, la progression démographique des seniors, après avoir porté sur les baby-boomers, qui arrivent actuellement à la retraite va, dans les cinquante prochaines années, concerner les plus âgés.
 
Le nombre des plus de 75 ans doublera d’ici 2040 ainsi que celui des personnes dépendantes, qui représentent actuellement 1.1million d’individus.
 
Il y a déjà dans notre pays 1.500 centenaires, il y en aura entre 150.000 et 200.000 en 2060 selon les projections de l’Insee !
 
Le « bien vieillir » est devenu de ce fait un enjeu de société majeur, qui fait la « Une » de l’actualité au moment où le gouvernement prépare une loi sur la dépendance et réunit trois groupes de travail sur le sujet du vieillissement.
 
Tous les experts et les politiques de toutes tendances s’accordent sur un point : il faut faire plus pour favoriser le maintien à domicile. C’est à la fois le souhait des familles et la meilleure façon de limiter les coûts de la prise en charge de la perte d’autonomie. Les trois-quarts (76%) des Français pensent qu’il faut favoriser le maintien à domicile (baromètre France Info-le Monde-Orcip).
 
Aujourd’hui, les plus de 75 ans, soit cinq millions de personnes, sont les parents des visiteurs du Salon des Seniors. Ces enfants sont souvent pour eux prescripteurs sur les sujets financiers, le logement et les services à la personne. Ils aménagent le domicile de leurs parents pour le sécuriser, ils souscrivent des services à la personne pour les entourer, ils choisissent avec eux un nouveau lieu de vie pour préparer l!avenir. Ce sont ces informations qu’ils viennent chercher au salon.
 
Cette prévention est d’autant plus importante que les seniors représentent les deux tiers des hospitalisations et la moitié des décès dus aux accidents domestiques (20 000 par an).
 
La mission du Salon des Seniors est –entre autre- d’accompagner ses 40.000 visiteurs dans tous les domaines de la vie ; c’est pourquoi il a créé depuis trois ans un village « Bien vivre chez moi », consacré au maintien à domicile, qui s’articule autour d’une maison de la sécurité qui fait chaque année l’évènement.
 
Une maison témoin dédiée au maintien à domicile

Elle met en scène, à travers un parcours sécurité ludique en dix étapes, des dispositions simples et efficaces qui divisent par trois le nombre de chutes par exemple. Ces mesures ont été définies par des spécialistes (les ergothérapeutes) et testées dans le cadre du Programme de Mise en Sécurité des Personnes Agées, créé en 2010 avec l’appui du Salon. Cet espace réunit aussi de nombreux acteurs des « gérontechnologies » qui apportent des services nouveaux aux aînés et permettent à leurs familles (il y a 4,3 millions d’« aidants familiaux » en France) de prendre un peu de répit.
 
Guidés par des ergothérapeutes, les visiteurs découvrent, pièce par pièce, dans la maison témoin, réalisée en partenariat avec tbdesign, Gérontechnologies.net, l’Association Nationale Française des Ergothérapeutes et Doméo de nombreux conseils, astuces et informations, pour la prévention des accidents domestiques et des chutes.
 
Deux types de solutions sont mises en scène :
- Des mesures simples et économiques d’aménagement intérieur, qui montrent dans chaque pièce ce qu’il ne faut pas faire (le risque) et juste à côté ce qu’il faut faire (la solution) ,
- Des solutions technologiques : détecteur de chute, systèmes d’alerte… des PME françaises exposent leurs innovations.
 
Maintien à domicile : ils seront au Salon des Seniors

Doméo : Simplifier les urgences domestiques

Les seniors sont particulièrement prévoyants. En effet, 84% d’entre eux jugent très important d’être bien assurés sur tout*. Parmi les problèmes auxquels il faut faire face, les « petits » sinistres quotidiens tiennent une place importante puisque quatre personnes sur dix y sont confrontées. Doméo, courtier en assurances propose, sous la marque de ses partenaires, des solutions complètes pour répondre aux problématiques d’assistance et/ou de dépannage pour tous les sinistres quotidiens tels que fuites d’eau, de gaz, les pannes électriques, serrurerie, chauffage... Ces offres simples et accessibles garantissent aux abonnés une prise en charge intégrale, 24h/24, 7j/7.
 
L’offre de Doméo, qui s’inscrit dans un contexte d’urgence, va au-delà du remboursement des coûts occasionnés. De l’assurance à l’assistance, ce prestataire décharge le client sur l’ensemble de la démarche de résolution du sinistre. En cas de problème, un premier diagnostic est fait par téléphone et une information sur les « bons réflexes » à avoir et les actions à entreprendre est communiquée. Doméo garantit l’organisation du dépannage en moins de 2 heures. Le client ne paie rien. Les frais de déplacement, de main-d’oeuvre et les pièces nécessaires sont pris en charge dans la limite du plafond de garantie défini dans le contrat. Les réparations effectuées sont garanties un an. Une solution nouvelle pour la tranquillité ! (*) etude SIMM Kantar Media 2012
 
Dom&Vie : de l’aménagement du domicile au réfrigérateur communicant

Trébucher sur un tapis, glisser sur un sol inadapté… Chaque année, des seniors sont victimes de chutes malencontreuses avec de graves conséquences, voire des conséquences mortelles. Une étude du SYNALAM (syndicat national des prestataires de santé à domicile), faite auprès des + de 70 ans, a montré que 67% des personnes interrogées n’ont pas conscience des dangers présents dans leur domicile car pour 76% des personnes, l’idée de réaménager ou d’installer des équipements ne leur est jamais venue à l’esprit. Un sondage de Notre temps en 2010 donnait même un chiffre de 93% !
 
Dom&Vie, spécialiste de l’aménagement et du maintien à domicile des personnes âgées, handicapées ou en situation de dépendance, propose des solutions adaptées pour une meilleure accessibilité des meubles et des différentes pièces, de la salle à manger à la salle de bains, de la cuisine aux chambres ou aux toilettes… Mais en plus de ces aménagements Dom&Vie intègre les dernières innovations : télésurveillance, portiers vidéo, téléphone pour déficient visuel, télé assistance à domicile.
 
Les techniques de domotique et gérontechnologie proposées permettent de centraliser le contrôle des différentes applications de la maison (système de chauffage, volets roulants, porte de garage, portail d’entrée, prise électrique...). La domotique apporte en plus des fonctions de confort (gestion d’énergie, optimisation de l’éclairage et du chauffage), de sécurité (alarme) et de communication (commandes à distance, signaux visuels ou sonores...). Pour la sécurité et le maintien à domicile, Dom&Vie prévoit l’installation de moyens de communication avec l’entourage comme par exemple… un réfrigérateur qui communique avec les proches si à une heure fixée il n’a pas été ouvert. Des plaques à induction qui se verrouillent automatiquement ou s’arrêtent s’il n’y a pas de casserole. Ou des ordinateurs équipés d’un logiciel type Skype facile à utiliser.

VAC : une intervention rapide en cas de chute

Deux millions de personnes de plus de 65 ans tombent en France chaque année (source OMS). Cash Systems Security a mis au point le système VAC (Vidéo analyse de chute) qui permet de détecter une chute grâce à une caméra de vidéo-surveillance. Une fois la détection effectuée, un mail ou un SMS est envoyé dans les 5 secondes vers une centrale ou un mobile téléphonique accompagné d’une photo. Une visualisation de la vidéo de la chute via un smartphone permet d’en analyser la gravité et grâce à un micro bidirectionnel de communiquer avec la personne. La caméra une fois installée, la personne est totalement autonome pour ses déplacements. Pas de boîtier, pas de médaillon, pas de bouton d’alerte, En cas de chute, le signalement est immédiat sans action de la part de la personne.
 
Crédit Mutuel : “Senior Assistance” une aide pour la prévention

Pour favoriser le maintien à domicile des personnes âgées, Crédit Mutuel propose Senior Assistance : ce service d’assistance permet de prévenir en cas de chute ou de problème à domicile et d’être mis en contact avec un centre de téléassistance, grâce à un matériel simple et discret (montre ou un pendentif). Le bénéficiaire du service, par simple pression sur le bouton de sa montre ou de son médaillon, est mis en contact avec le centre de téléassistance. Celui-ci fait le point et prévient les proches ou les services d’urgence adaptés.
 
Présence verte, proximité humaine et performance technique

Leader de la téléassistance en France, Présence Verte associe la proximité humaine à la performance technique. A n’importe quelle heure du jour et de la nuit, l’abonné peut lancer un appel à la centrale d’écoute, simplement en pressant sur son déclencheur Présence Verte. Il est mis en relation avec un opérateur qui identifie ses besoins. Les personnes du « réseau de solidarité » de l’abonné sont immédiatement averties. Ce réseau est composé de 2 à 4 personnes de l’entourage de l’abonné (voisins, amis, famille, médecin) qui s’engagent à lui porter assistance.
 
Nouveauté en 2013, via TAMO (Téléassistance mobile) Présence Verte permet de sortir de chez soi et d’être « géocalisable » en cas de besoin. Relié à la centrale d’alarme, ce téléphone propose une assistance 24 h/24 – 7j/7. En cas de problème, il suffit d’appuyer sur le bouton rouge qui se trouve au dos du téléphone. Il est également possible d’activer la fonction « perte de verticalité », intégrée au matériel, pour une assistance en cas de chute.

Ubiquiet le nouveau boîtier communicant d’aide à l’autonomie

Développé par Ubiquiet, le nouveau boîtier Li1 (lien) est une invention qui révolutionne la vie des seniors et de leur entourage. Li1 assure la détection des comportements anormaux (une chute, la porte du réfrigérateur qui ne s’ouvre pas de façon régulière, immobilité prolongée…). Une alerte est alors envoyée à des professionnels en charge de l’assistance. Le Li1, à l’aide d’un système de cartes intelligentes, offre de nombreuses fonctions : téléphoner, recevoir des messages sms vocalisés, écouter la radio, gérer son agenda (par l’utilisateur ou par ses proches), bénéficier d’un service conciergerie (commander un taxi, trouver une adresse…). Il facilite également le suivi médical et peut servir de cahier de liaison interactif permettant à la famille et aux aidants médicaux de communiquer entre eux pour coordonner leurs actions.
 
O2 un accompagnement sur-mesure

De l’aide pour les actes de la vie quotidienne ou un accompagnement plus complet notamment dans les loisirs ou la vie sociale, O2 propose des solutions adaptées. Pour les personnes confrontées à une perte d’autonomie O2 met à disposition un assistant de vie diplômé et formé pour accompagner la personne dans les besoins du quotidien comme l’aider à se lever, se coucher, s’habiller, se déshabiller, dans les gestes d’hygiène, lors des repas et des courses, et dans les tâches ménagères courantes. Bien vieillir c’est aussi continuer à s’épanouir. O2 grâce à un assistant de vie diplômé formé et polyvalent aide la personne suivant ses besoins : préparer ses repas, l’accompagner dans ses déplacements chez le coiffeur, chez des proches, au supermarché, à la poste... Il peut être difficile de faire face aux différentes démarches administratives, pour palier ce problème, O2 prévoit une assistance. La première d’entre elles étant d’informer sur les aides qui peuvent leur allouées pour profiter de ces avantages. Pour ceux qui souhaitent une retraite active et pouvoir enfin s’occuper de soi, O2 leur offre la possibilité de prendre soin de leur maison, de leur linge, de leurs repas ou de leurs courses.

Malakoff Mederic : soutenir les aidants

Plus de quatre millions de personnes qui accompagnent quotidiennement un proche malade, en situation de handicap, quel que soit son âge et jusqu'au bout de la vie*. Accaparés par des difficultés croissantes dans la gestion du quotidien de leurs proches, les aidants se trouvent, la plupart du temps, très isolés sans pouvoir partager leurs préoccupations avec d’autres personnes vivant le même type de situation. Ils sont 75% à souligner que leur vie personnelle, familiale et professionnelle est profondément modifiée par cette prise en charge**.
 
Malakoff Mederic, un acteur majeur de la protection sociale complémentaire propose aux entreprises ‘!aider leurs salariés qui accompagnent un proche en perte d’autonomie. Avec cette nouvelle offre Pass Indépendance, le salarié qui s’occupe d’un parent, beaux-parents ou conjoint dépendant, dispose d’un pack de service très complet. Il lui est proposé de faire un bilan de sa situation d’aidant, avec un outil d’évaluation de ses besoins en partenariat avec l’Association Française des Aidants. Selon ses besoins, il pourra bénéficier d’un accompagnement psychologique, d’une aide aux démarches administratives et sociales, de formation pour apprendre les bons gestes au quotidien, et d’un « panier » de services à domicile incluant une auxiliaire de vie ou une aide-ménagère (pour un montant de 1000 euros). Malakoff Médéric propose également une assurance dépendance que l’on peut souscrire dès 40 ans et jusqu’à 75 ans

*Association Française des Aidants
**Panel national des aidants familiaux BVA-Fondation Novartis

Salon des seniors
15ème édition
Jeudi 11, vendredi 12, samedi 13 avril 2013
Paris – Porte de Versailles


Publié le Vendredi 15 Mars 2013 dans la rubrique Aides à domicile | Lu 2515 fois