Sommaire
Senior Actu

Le Pain d’Alouette : nouvelle maison de retraite pour seniors dépendants à Sallaumines

La maison de retraite baptisée Le Pain d’Alouette a été créée en partenariat avec le Conseil Général du Pas-de-Calais (62) et la ville de Sallaumines (près de Lens), pour répondre à la demande de plus en plus importante de prise en charge des personnes âgées dans ce canton. Cet établissement est géré par la Fondation Caisses d’Épargne.


Le Pain d'Alouette Sallaumines
Cette maison de retraite a ouvert ses portes il y a déjà un an. En septembre 2013. Elle offre 78 places en hébergement permanent, deux places en hébergement temporaire et six places d’accueil de jour. Par ailleurs, deux unités de vie sont réservées aux patients Alzheimer. Cette résidence est aussi équipée d’une unité de vie de treize places pour personnes handicapées âgées.
 
Comme souvent dans les établissements gérés par la Fondation Caisse d’Epargne, des activités spécifiques sont mises en place pour stimuler et faire émerger les potentialités, favoriser l’expression et les apprentissages, prévenir les régressions, maintenir les acquis physiques et intellectuels, développer la socialisation.
 
On notera que cette maison de retraite est située à deux pas du centre et des magasins de proximité. Les espaces communs ont été conçus pour que les résidents puissent se retrouver, participer à des animations ou recevoir leurs proches. Toutes les chambres (21 m2) sont individuelles et équipées d’une salle de bains accessible aux personnes à mobilité réduite. Le périmètre de l’établissement est sécurisé jour et nuit. Les aînés disposent d’un appel malade qui garantit une intervention des personnels 24h/24. Enfin, cette résidence est entièrement habilitée à recevoir des personnes bénéficiaires de l’aide sociale.
 
Le Pain d’Alouette dispose d’une équipe d’une quarantaine de salariés. Un programme d’animation favorise l’épanouissement personnel des résidents et lutte contre leur isolement : atelier mémoire, cuisine, chorale, lecture, activités manuelles, jeux de société, projection de films dans la salle de home cinéma, sorties extérieures (marchés, spectacles, promenades)…

Autre point positif : cette maison de retraite est bien implantée au niveau local. Pour preuve, elle accueille très régulièrement les habitants du quartier, des bénévoles, des chanteurs, des musiciens ou des artistes de théâtre. Plus original, des étudiants en sport adapté à la santé animent des ateliers de gymnastique douce et de prévention des chutes.
 
Un partenariat avec la Maison de l’Art et de la Communication permet aux personnes accueillies de bénéficier d’un prêt de livre gratuit et un projet de pièce de théâtre est en cours de réalisation. Enfin, un accompagnement spécifique est proposé aux personnes souffrant de la maladie d’Alzheimer. Les unités de vie protégées disposent d’un jardin thérapeutique.


Publié le Jeudi 16 Octobre 2014 dans la rubrique Maisons de retraite | Lu 1264 fois