Sommaire
Senior Actu

Le Medef suggère de relever progressivement l’âge de la retraite à 61 ou 62 ans

Alors que le Medef vient d’ouvrir cette semaine à Jouy-en-Josas (Yvelines) ses universités d’été, sa présidente Laurence Parisot suggère d’ouvrir le débat sur l’âge légal de la retraite et annonce qu’elle souhaiterait relever progressivement l’âge de la retraite à 61 ans d’ici 2012, puis 62 ans d’ici 2020.


Lors de deux récentes interviews accordées au Monde et à RTL, Laurence Parisot a affirmé la nécessité de faire reculer l’âge légal de la retraite. « Si nous n’avons pas le courage d’aborder, de débattre franchement la question des retraites, autant dire que nous ne jouons pas le jeu avec les générations qui ont aujourd’hui vingt ans, ou même moins » a-t-elle souligné sur les ondes de RTL.

Dans cet esprit, la patronne des patrons propose de faire reculer progressivement l’âge légal de la retraite « selon un tableau très progressiste » : 61 ans « peut-être » en 2012 et 62 ans en 2020. Et d’ajouter qu’elle ne « demande pas l’ouverture de négociations » mais l’ouverture « d’un débat. (…) Attention, à un horizon très proche, dès 2015, le nombre d’actifs en France va diminuer. Et donc, on ne pourra plus satisfaire ceux qui partent à la retraite à la hauteur de leurs espérances. Il faut donc se poser la question de l’âge de départ à la retraite ».

Toutefois, comme le souligne l’article du Figaro en citant le Conseil d'orientation des retraites (Cor) « inutile de repousser la fin théorique de la carrière si, dans les faits, les salariés ne travaillent déjà plus au moment où ils partent officiellement en retraite ». Propos confirmé par Xavier Bertrand, ministre du travail qui déclare au quotidien « Plutôt que de parler de 61 ou 62 ans, il faudrait déjà que les Français partent réellement à 60 ans. Ce n'est pas le cas et le vrai enjeu du rendez-vous de 2008 est là : faire correspondre l'âge légal et l'âge réel ». .../...
Le Medef suggère de relever progressivement l’âge de la retraite à 61 ou 62 ans

Rappel : aujourd’hui en France, l’âge minimum pour bénéficier d’une retraite est de 60 ans. Toutefois, la pension subit une décote en cas de départ entre 60 et 65 ans si le salarié n'a pas atteint les 40 annuités de cotisation nécessaires pour bénéficier d'une retraite à taux plein.

Réactions à gauche

FO et la CFDT sont contre. Jean-Claude Mailly, secrétaire général de FO a déclaré : « nous avons eu un congrès au mois de juin et nous avons demandé qu'on arrête les compteurs à 40 ans de cotisations. (..) Ce serait bien que les employeurs arrêtent de licencier les salariés quand ils dépassent les 50 ans, plutôt que de leur demander de travailler plus », a-t-il ajouté.

De son côté, François Chérèque, secrétaire général de la CFDT a indiqué : « Il me semble qu'il faut travailler sur les éléments de choix permettant de partir plus ou moins tard à la retraite et les conséquences de ce choix sur les personnes. Mais on n'est pas prêt à discuter des 60 ans, ce n'est pas le sujet ».


Publié le Jeudi 30 Août 2007 dans la rubrique Retraite | Lu 12225 fois