Sommaire
Senior Actu

Le 787 Dreamliner de Boeing : un avion plus accessible

Le nouvel appareil du constructeur aéronautique américain Boeing, le 787 Dreamliner qui sera mis en service en 2008, va bénéficier de toute une palette de nouvelles fonctions d’accessibilité visant à assurer « un voyage agréable et confortable » aux passagers de tous âges et/ou confrontés à différents types de handicaps.


crédit photo Boeing
Face au vieillissement de la population, et donc par conséquent, à celui des voyageurs et des touristes, les compagnies aériennes, les sociétés gérant les aéroports et les constructeurs aéronautiques vont devoir s'adapter et proposer des services adéquats à cette clientèle de passagers qui peut être confrontée à certains handicaps.

Dans ce contexte, indique Mike Bair, vice-président et directeur général du programme 787 chez Boeing, « nous avons analysé les problèmes d’accessibilité que rencontrent les passagers des avions modernes et avons décidé de procéder à certains aménagements pour mieux accueillir les passagers de tous âges et de toutes conditions physiques ».

Et d’ajouter : « grâce à ces améliorations, auxquelles viennent s’ajouter des hublots de plus grandes dimensions, des rangements pour bagages à main plus spacieux, une pression en cabine moins élevée et un air plus propre, chaque passager du 787 vivra une expérience de vol encore plus agréable ».

Technicien Boeing équipé d'une combinaison simulant certains handicaps
Afin de cerner au mieux les améliorations pouvant être apportées sur le plan de l’accessibilité et de l’ergonomie, Boeing s’est donc associé au National Center for Accessible Transportation de l’Oregon State University.

Dans le cadre de ces recherches, les ingénieurs de Boeing chargés de la conception de la cabine se sont placés dans des environnements de simulation afin de se rendre compte des difficultés que peuvent rencontrer les passagers souffrant de handicaps physiques, sensoriels ou cognitifs. En outre, cette équipe a coopéré avec plusieurs personnes atteintes de ces différentes incapacités afin de vérifier la pertinence des nouveaux agencements. .../...

crédit photo Boeing
De ce contexte, et afin d’assurer un confort optimum aux passagers du 787 Dreamliner, plusieurs modifications ont été effectuées dans la cabine.

À titre d’exemple, l’intérieur des sanitaires bénéficie d’une conception universelle et de poignées de portes extérieures plus intuitives et plus facilement utilisables par les personnes à dextérité réduite. Ainsi, les poignées de maintien installées dans tous les cabinets de toilettes peuvent être saisies plus facilement et assurent une stabilité accrue grâce à un design et à un positionnement adaptés.

D’autre part, plusieurs éléments (robinets, chasses d’eau et poubelles à couvercle basculant, par exemple) fonctionnent « sans contact » grâce à des capteurs à infrarouge qui complètent les systèmes mécaniques traditionnels, ce qui simplifie considérablement leur utilisation, indique l’avionneur américain.

crédit photo Boeing
De plus, Boeing met à la disposition des passagers du 787 Dreamliner deux sanitaires accessibles en fauteuil roulant, « bénéficiant chacun d’améliorations majeures » précise le communiqué.

Dans le cabinet de toilettes mesurant 1,40 mètre de long, la porte d’entrée et le siège ont été repositionnés afin d’offrir un espace utile supplémentaire et d’en faciliter l’accès et l’utilisation.

Mesurant environ 1,40 sur 1,45 mètre, l’autre cabinet de toilettes est équipé d’une paroi centrale mobile qui permet de transformer rapidement deux WC individuels en une seule pièce plus spacieuse et facilement accessible en fauteuil roulant. Dans ce second cabinet de toilettes, la chasse d’eau est activée par un bouton situé sur le lavabo, tandis qu’une barre d’appui relevable facilite le transfert indépendant des passagers à mobilité réduite.

Le 787 Dreamliner bénéficie également de nouveaux aménagements : mieux positionnées, les rampes d’appui extérieures facilitent l’accès des personnes de toutes tailles et de toutes mobilités. Les compartiments de rangement supérieurs sont plus accessibles et se ferment en actionnant simplement le verrou vers le haut ou vers le bas. De spacieuses armoires de rangement situées en cabine permettent de loger facilement les fauteuils roulants avec une sécurité maximale grâce à des dispositifs de maintien spéciaux. Comme sur les avions actuels, les sièges de couloir sont pourvus d’accoudoirs relevables permettant aux personnes handicapées de s’installer plus facilement.

« Boeing met tout en oeuvre pour identifier les différents moyens de rendre plus agréable le séjour des passagers à bord de ses avions, déclare Mike Bair. Avec le 787 Dreamliner, Boeing établira un nouveau standard industriel en matière d’accès et de confort sur les avions de ligne ».

crédit photo Boeing

Le 787 Dreamliner en quelques mots

En plus de communiquer sur son confort, le Boeing 787 Dreamliner (principal concurrent de l’Airbus A380) s’annonce comme un avion écologique, respectueux de l’environnement « avec une consommation par passager inférieure de 20% à celle d’appareils de dimensions similaires (…) grâce à des émissions réduites et à un niveau de bruit en baisse au décollage et à l’atterrissage ».

Depuis le lancement du programme 787 en avril 2004, trente-huit compagnies ont passé 490 commandes fermes.

Pour aller plus loin, lire aussi :
Compagnies aériennes et aéroports encore trop peu adaptés à la clientèle senior
La Japan Airlines met en place un service d'accessibilité pour personnes âgées


Publié le Jeudi 31 Mai 2007 dans la rubrique Tourisme et loisirs | Lu 12273 fois