Sommaire
Senior Actu

Lancement du Concours Villes Amies des Ainés

Cette année, le thème principal de ce concours Villes Amies des Ainés sera : « l’intergénération comme outil favorisant la cohésion sociale ». La clôture des candidatures aura lieu le 2 aout prochain. A vos projets. Détails.


En 1950, la France comptait 34% de moins de 20 ans et 16% de plus de 60 ans. En 2060, notre population comptera 22% de moins de 20 ans pour 32% de plus de 60 ans. Bref, le rapport s’est inversé… Et naturellement, cette nouvelle répartition des générations nécessite de se réinterroger sur les relations qui existent entre ces dernières afin de créer des territoires bienveillants à l'égard de tous les âges.
 
Dans cet esprit, l'objectif du Concours Villes Amies des Aînés 2016 est donc de valoriser les bonnes pratiques qui encouragent « L'intergénération comme un levier pour la cohésion sociale ». Comme l'année dernière, un prix sera remis dans chaque catégorie de la démarche Villes Amies des Aînés dans laquelle il est possible de candidater, et ce toujours en lien avec le thème de l'intergénération : habitat ; transports et mobilité ; espaces extérieurs et bâtiments ; lien social et solidarité ; participation citoyenne et emploi ; autonomie, services et soins ; information et communication et enfin, culture et loisirs.
 
A noter une nouveauté 2016 avec la création d’une catégorie supplémentaire qui a été ouverte à destination des acteurs qui ne sont pas encore membres du Réseau Français Ville Amies des Ainés !
 
Pour comprendre ce qui caractérise une ville accueillante pour les ainés, il est indispensable de remonter à la source, à savoir les citadins eux-mêmes. Donc les seniors.
 
Dans cet esprit, l’OMS invite donc les villes qui souhaitent intégrer le réseau à s'appuyer sur les feuilles de route du Protocole de Vancouver pour auditer des personnes âgées dans le cadre de groupes de parole, afin de recueillir leurs avis, positifs ou négatifs, dans huit domaines de la vie urbaine : espaces extérieurs et édifices (conception des trottoirs, éclairages, sécurité) ; transport (prix, itinéraires, conduite) ; Logement (coût, confort, proximité des commerces, adaptabilité) ; respect et inclusion sociale (politesse, consultation, activités intergénérationnelles) ; participation sociale (loisirs, intérêts) ; communication et information (compréhension, systèmes automatisés) ; participation communautaire et emploi (travail rémunéré et bénévole) ; et Services de santé (services, accessibilité, prix).
 
La ville de Paris, vient tout juste de postuler. Il était temps…


Publié le Jeudi 9 Juin 2016 dans la rubrique Société | Lu 758 fois