Sommaire
Senior Actu

La solitude s’aggrave chez les seniors

La Fondation de France a récemment publié son rapport 2013 sur les Solitudes… Loin de reculer, la solitude touche aujourd’hui cinq millions de Français, soit un million de plus qu’en 2010. De plus, l’isolement s’aggrave chez les plus âgés. Ainsi, un quart des 75 ans et plus serait désormais concerné.


De plus en plus seuls… 12% de Français, soit 5 millions de personnes, n’ont pas ou peu de relations sociales au sein des cinq réseaux de sociabilité (familial, professionnel, amical, affinitaire ou de voisinage).
 
Des indicateurs au rouge : net affaiblissement des réseaux familiaux, amicaux et de voisinage… 39% des Français n’ont pas de lien soutenu avec leur famille, 37% n’ont pas ou peu de contact avec leurs voisins et 25% des Français ne disposent pas d’un réseau amical actif.
 
Par ailleurs, la solitude s’aggrave chez les plus jeunes et les plus âgés : chez les moins de 40 ans la solitude a doublé en trois ans (6% sont désormais seuls). Pour la première fois, le phénomène touche les 18-29 ans, jusque-là préservés. Et une personne sur quatre de plus de 75 ans est touchée par l’isolement.
 
Toujours selon cette étude, la solitude se développe dans les grandes villes. Ce phénomène progresse dans les grandes agglomérations : ainsi, 13% des habitants des grandes métropoles sont seuls et ils sont 14% dans des logements sociaux (contre 10% en 2010).
 
Pour faire reculer la solitude, la Fondation de France s’est engagée dans un grand projet de restauration du lien social. Dans ce cadre, elle soutient chaque année des milliers d’initiatives pour aider les personnes vulnérables, dans le domaine de l’emploi, de l’habitat, du handicap, de l’enfance, du grand âge, de la maladie psychique, etc.
 
Pour briser la solitude, les actions mises en place doivent réunir trois conditions :

• rétablir des liens de proximité et de routine ;
• être menées sur le long terme, pour laisser aux personnes concernées le temps de se reconstruire ;
• associer les personnes soutenues au projet qui les concerne par une mobilisation active, car cette participation permet de trouver les réponses les mieux adaptées à leurs besoins.
 
La Fondation de France à l’origine de projets qui ont fait leurs preuves

Il y a plus de quinze ans la Fondation de France a été à l’origine du développement des jardins partagés en France qui constituent une réponse simple et efficace contre la solitude. Depuis 1997 elle a versé deux millions d’euros pour soutenir et accompagner la réalisation de 400 jardins parmi le millier de jardins existants aujourd’hui dans toute la France (soit 40 % des réalisations). Aujourd’hui les jardins partagés connaissent un véritable engouement et on en trouve dans toutes les grandes agglomérations.
 
La réhabilitation de logement par les habitants : restaurer son cadre de vie et la confiance en soi

La Fondation de France soutient des projets pour sortir les familles en grand isolement à travers la réhabilitation de leur logement. Depuis 1996 elle a versé deux millions d’euros pour soutenir et accompagner la réhabilitation par les habitants eux-mêmes de 1.500 logements (environ 4.500 personnes ont bénéficié de ces projets). Les familles en difficulté rénovent elles-mêmes leur logement en étant accompagnés par des professionnels issus du milieu associatif et souvent par leurs voisins. Des moments collectifs, qui réunissent les habitants de l’immeuble ou du quartier associés à ces projets, permettent de lutter efficacement contre la solitude.


Publié le Jeudi 11 Juillet 2013 dans la rubrique Social | Lu 1203 fois