Sommaire
Senior Actu

La révolte des vieux : les jeunes de 68 refont la révolution… 50 après (Roman)

L’écrivain-journaliste Michel Varagne vient de sortir son 3ème ouvrage intitulé La révolte des vieux. Il s’agit d’un roman d’anticipation qui se déroule en 2019, dans lequel les seniors refusent « d’être relégués dans un fauteuil ». La France va alors connaître sa première « vraie » révolution depuis bien longtemps. Une révolte que personne n’attendait : la révolte des vieux !


La révolte des vieux : les jeunes de 68 refont la révolution… 50 après (Roman)
Qui n’a jamais entendu parler du papy boom ? Qui doute des problèmes que vont constituer les retraites dans les années futures ? Qui ne se souvient de l’entrée en fanfare de cette génération dans le monde des adultes, au travers de la révolte de mai 1968 ?

Mai 68 a marqué un tournant. La fin d’une civilisation. Enfin, la hiérarchie par l’âge était contestée. Pourquoi la génération qui a obtenu ce bouleversement accepterait-elle, près d’un demi siècle plus tard, d’être reléguée dans un fauteuil ?

Telle est la base du roman de Michel Varagne. En reporter, l’auteur nous fait vivre une révolte qui se propage à la vitesse d’Internet. Les personnages sont tellement vrais qu’on a l’impression de les avoir fréquentés. Les faits sont si réalistes qu’on croit les vivre…

Toutes ces évidences font que l’éditeur, sur proposition de l’auteur, a créé un site Internet et un blog (larevoltedesvieux.com) pour permettre aux lecteurs de s’exprimer sur l’ouvrage et son environnement. .../...

Janvier 2019. Il fait très froid. La France compte dix-huit millions de personnes âgées de plus de 60 ans. Les baby-boomers de l’après-Guerre sont devenus des papy-boomers.

Ils ont tous un ordinateur, font du sport, de la musique, voyagent, s’informent, militent dans des associations, et s’occupent de leurs petits-enfants qu’ils adorent. S’ils sont parfois isolés, géographiquement parlant, les outils de communication moderne font qu’ils ne le sont pas, moralement.

On ne sait pas très bien pourquoi, mais ils semblent avoir décidé de remettre ça. Une sorte de nouveau « Mai 68 », l’expression d’un autre ras-le-bol, 51 ans après ! La plupart avaient entre 15 et 25 ans, à l’époque de la « chienlit » dénoncée par le général de Gaulle. Bien entendu, ils n’ont plus de pavés à lancer aux CRS… Mais leurs slogans sont toujours aussi surprenants et percutants.

Ils se sont aperçus que face à une société de consommation qui vit au jour le jour, à des politiciens qui ne voient pas plus loin que le bout de leur mandat et à des multinationales qui n’ont d’yeux que pour leur cours de bourse, ils disposaient d’armes très efficaces.

Ils ont décidé de s’en servir…

Michel Varagne est âgé de 54 ans. Il est marié et père de quatre enfants. Il a été employé de banque avant de devenir journaliste à « La République du Centre », au début des années 80.

« La révolte des vieux » de Michel Varagne,
Editions AàZ Patrimoine,
distribution Alpro,
19 euros


Publié le Vendredi 12 Janvier 2007 dans la rubrique Société | Lu 5331 fois