Sommaire
Senior Actu

La région Ile-de-France fait le bilan de son action « canicule » auprès des seniors franciliens

En réponse à la crise sanitaire de l’été 2003, l’Ile-de-France a voté, en novembre 2003, un doublement des efforts régionaux en faveur des personnes âgées et de leurs proches, indique un communiqué de la région qui précise que ce dispositif régional a été complété en novembre 2005 par une aide aux résidences pour personnes âgées non habilitées à l’aide sociale.


Dans ce cadre, au titre des programmes de rafraîchissement des locaux soumis à la Région depuis l’année 2004, 172 établissements d’hébergement médicalisés pour personnes âgées dépendantes et résidences pour personnes âgées ont pu bénéficier du soutien régional pour leur programme de rafraîchissement, pour un montant total de près de 5,5 millions d’euros, indique le communiqué.

Francine Bavay, vice-présidente chargée de la santé, entend poursuivre l’action régionale pour le rafraîchissement. A cet effet, les services régionaux ont déjà effectué en avril 2005 une relance par courrier des établissements d’hébergement pour personnes âgées (EHPAD), qui, selon le recensement fait par les services de l’Etat, ne disposaient pas encore de pièces rafraîchies. Selon la région, cette relance aurait permis de dépasser le taux de 90 % des établissements disposant de pièces rafraîchies d’après les services de l’Etat. .../...
La région Ile-de-France fait le bilan de son action « canicule » auprès des seniors franciliens

Ainsi, à ce jour, le Plan régional « Canicule » annonce un bilan de : 11 programmes de prévention et d’éducation à la santé, soutenus notamment en matière de nutrition et de maintien à l’autonomie des personnes âgées, pour un montant de 182.000 euros ; et 32 associations, porteuses de projets de lutte contre l’isolement des personnes âgées, ont également été soutenues par la Région pour un montant total de près de 650.000 euros, précise le communiqué.

Ont également bénéficié de l’aide régionale de la Région
- 57 services de soutien à domicile, 31 pôles de coordination gérontologique dont l’ensemble des Points Paris Emeraude, 21 centres d’accueil de jour, pour un montant total de plus de 3,1 millions d’euros ;
- 72 résidences pour personnes âgées ont pu bénéficier d’un programme de rafraîchissement des locaux, de restructuration-réhabilitation-rénovation pour un montant de près de 3,9 millions d’euros ;
- 5.674 places ont été soutenues dans le cadre de programmes de création, de restructuration et d’humanisation d’établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes, dont 1.356 places nouvelles, pour un montant total de plus de 53 millions d’euros.

Pour aller plus loin, lire aussi
Plan Canicule 2006 : une priorité, lutter contre l'isolement des personnes âgées


Publié le Vendredi 23 Juin 2006 dans la rubrique Divers | Lu 2180 fois