Sommaire
Senior Actu

La priorité numéro un des grands-parents : être avec leurs petits-enfants

Une enquête publiée fin septembre en Grande-Bretagne par Age Concern, association locale qui lutte contre la discrimination des personnes âgées, indique que la préoccupation première des grands-parents anglais est de passer le plus de temps possible avec leurs petits-enfants.


Cette étude, parue le 23 septembre dernier à l’occasion de la Journée anglaise des grands-parents montre que dès qu’ils ont une après-midi de libre, 40% des papys et des mamies –quelque soit l’éloignement- privilégient en priorité le fait d’être avec leurs petits-enfants et un même pourcentage regrette d’être trop occupé pour pouvoir passer plus de temps avec eux.

Cependant, une bonne majorité (68%) des sondés indiquent qu’ils sont en contact régulier avec leur descendance. Parmi eux, les trois-quarts annoncent passer environ une heure par semaine à se parler au téléphone.

Six grands-parents sur dix (61%) sortent avec leurs petits-enfants et pratiquent des activités de loisirs et de culture. Ils n’hésitent pas à s’investir physiquement, puisque 58% des aïeux s’adonnent à des activités sportives, comme la natation par exemple. .../...
La priorité numéro un des grands-parents : être avec leurs petits-enfants

Toujours selon cette enquête, il semble que les relations entre ces deux générations soient intenses. Les trois-quarts s’amusent avec leurs descendants et plus de la moitié (58%) indique qu’elle joue un rôle d’ami ou de confident. Les grands-parents peuvent également tenir une fonction de « mentor », de conseiller ou d’éducateur -dans 44% des cas.

Une majorité des grands-parents d’aujourd’hui (60%) estime également que leur rôle a évolué par rapport à celui des leurs propres grands-parents. Ils soulignent que de nos jours, les papys et mamies participent plus à différents types d’activités que les générations précédentes. D’autre part, plus de la moitié (56%) propose un soutien financier aux petits-enfants et 49% s’en occupe régulièrement.

Selon Gordon Lishman, directeur d’Age Concern, « les grands-parents sont indispensables. En plus de choyer leurs petits-enfants, ce sont également des modèles et des amis. Ils contribuent autant au bien-être émotionnel que matériel et pratique de leurs petits-enfants. Cette étude vient confirmer ce que nous savions déjà instinctivement à propos de l’importance du rôle des papys et mamies auprès des plus jeunes ».

Cette enquête a été réalisée par téléphone auprès de 1.135 grands-parents en août 2006.


Publié le Lundi 9 Octobre 2006 dans la rubrique Intergénération | Lu 2676 fois